Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La Russie déçue par la décision de l’UE d’imposer davantage de sanctions contre des citoyens russes

Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié lundi de décevante la décision des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) de préparer de nouvelles sanctions contre des citoyens russes « sous un prétexte alambiqué ».

Josep Borrell, haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a déclaré plus tôt dans la journée que les ministres des Affaires étrangères du bloc étaient convenus d’adopter des mesures de restriction à l’encontre des personnes responsables « de l’arrestation, des condamnations et des persécutions » du leader de l’opposition russe Alexeï Navalny.

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré qu’il était « inacceptable » de lancer des appels « illégaux et absurdes » à la libération d’un citoyen russe condamné pour des crimes économiques par un tribunal russe en accord avec la législation russe.

« Dans la pratique internationale, cela s’appelle une ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat souverain », a souligné le ministère russe.

« Il est tout simplement déplorable que de tels instruments illégitimes – les ultimatums, les pressions et les sanctions – soient enracinés dans l’arsenal de politique étrangère de l’UE », a-t-il poursuivi.

« Le mythe de l’infaillibilité de l’UE en matière de droits de l’Homme est démenti chaque jour » par les brutalités policières, les attaques contre la liberté des médias, et les entraves à l’utilisation de la langue russe », a commenté le ministère.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS