Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

France: Remaniement a minima du gouvernement Borne, Attal promu

L’Elysée a annoncé jeudi un léger remaniement du gouvernement français avec le maintien des principaux ministres comme Bruno Le Maire à l’Economie, Eric Dupond-Moretti à la Justice, Catherine Colonna aux Affaires étrangères et Gérald Darmanin à l’Intérieur.

Pap Ndiaye quitte le gouvernement où il est remplacé à l’Education par Gabriel Attal, de même que François Braun, suppléé par Aurélien Rousseau, ancien directeur de cabinet d’Elisabeth Borne à Matignon, au ministère de la Santé.

Gabriel Attal, 34 ans, jusqu’alors ministre délégué aux Comptes publics, devient le plus jeune responsable politique à obtenir le portefeuille de l’Education, lui qui était déjà devenu le plus jeune membre d’un gouvernement de l’histoire de la Ve République en 2018.

Devenu vacant, son poste échoit au député Renaissance de Gironde Thomas Cazenave, 45 ans.

Figure la moins renommée de ce remaniement à obtenir un portefeuille d’envergure, Aurélien Rousseau, énarque de 47 ans, a dirigé l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France pendant la crise du COVID-19. Cet ancien professeur d’histoire-géographie avait quitté Matignon pour prendre à la rentrée le poste de directeur général adjoint de la Caisse des dépôts.

Aurore Bergé fait son entrée au gouvernement. La présidente du groupe Renaissance à l’Assemblée nationale devient à 36 ans ministre des Solidarité et traitera notamment des dossiers de la vieillesse et de la dépendance. Elle remplace Jean-Christophe Combe à ce poste.

Marlène Schiappa est quant à elle priée de prendre la sortie. L’ancienne secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et solidaire et de la Vie associative fait notamment les frais d’un rapport du Sénat sur sa gestion du Fonds Marianne et pour avoir fait la couverture du magazine Playboy.

Le portefeuille d’Olivier Klein, ministre chargé de la Ville et du Logement, a été scindé en deux. La députée Renaissance des Bouches-du-Rhône, Sabrina Agresti-Roubache, 46 ans, s’occupera de la Ville tandis que le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, 55 ans, prend en charge le Logement.

Prisca Thévenot, porte-parole du groupe Renaissance à l’Assemblée, a été nommée secrétaire d’Etat auprès du mininstre des Armées et du ministre de l’Education et sera chargée de la jeunesse et du service national universel.

Elle remplace à ce poste Sarah El Haïry, qui devient secrétaire d’Etat en charge de la Biodiversité.

Le député Modem Philippe Vigier, 65 ans, devient lui ministre délégué aux Outre mer, remplaçant Jean-François Carenco à ce poste, tandis que la députée Renaissance Fadila Khattabi est nommée ministre déléguée chargée des personnes handicapées à la place de Geneviève Darrieussecq.

Le président de la République, qui doit prendre sous peu la parole pour détailler le bilan des « cent jours » avant son départ dimanche pour la Nouvelle-Calédonie, a confirmé cette semaine Elisabeth Borne au poste de Première ministre.

Depuis le ministère des Relations avec le Parlement, Emmanuel Macron a appelé la veille les parlementaires de sa majorité à l’unité avant la pause estivale et de nouvelles passes d’armes avec, notamment, la très attendue, et repoussée, réforme de l’immigration.

« L’unité est la clef de la réussite », a dit le président qui doit composer avec une majorité relative.

« Au moment où on va sortir de l’été nous aurons – en tirant les conséquences de notre action et de ce qui s’est passé dans 500 villes de France – à inventer de nouvelles solutions et nous allons devoir reprendre notre bâton de pèlerin pour aller chercher toutes les bonnes volontés d’où qu’elles viennent ».

Le prochain conseil des ministres, qui se tient traditionnellement le mardi, a été repoussé à vendredi en raison des tractations autour du remaniement.

 

(Rédigé par Zhifan Liu et Nicolas Delame, édité par Kate Entringer, Camille Raynaud et Nicolas Delame)

 

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS