Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Russie: Arrestation de Guirkine, critique de Poutine, pour incitation à l’extrémisme

 Le nationaliste russe Igor Guirkine, l’un des commentateurs les plus acerbes à l’égard de Vladimir Poutine, a été arrêté vendredi pour incitation à des activités extrémistes et les procureurs des forces de sécurité russes ont ordonné son placement en détention provisoire, selon les agences de presses russes.

Igor Guirkine, dont les critiques du gouvernement ont jusqu’à présent été tolérées, risque jusqu’à cinq ans de prison s’il est reconnu coupable, ont déclaré les agences de presse TASS et RIA.

L’ancien commandant des forces pro-russes dans le Donetsk, en Ukraine, également connu sous le nom d’Igor Strelkov, a contribué à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, puis à organiser des milices pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

Igor Guirkine, qui a annoncé au début de l’année qu’il entrait en politique, s’est montré de plus en plus critique à l’égard du président Vladimir Poutine et du ministre de la Défense Sergeï Choïgou concernant leur gestion de l’invasion de l’Ukraine.

Igor Guirkine a été arrête à son domicile vendredi vers 11h30 par des représentants du comité d’enquête, a déclaré son épouse, Miroslava Reginskaya, sur le compte Telegram officiel de l’ancien commandant.

« Je n’étais pas à la maison. Rapidement, selon le concierge, ils ont emmené mon mari en l’empoignant vers une direction inconnue », a-t-elle déclaré, ajoutant ne pas connaître l’endroit où se trouve son mari qui ne l’a pas contacté.

 

(Reportage Kevin Liffey; version française Kate Entringer et Dina Kartit; édité par Zhifan Liu)

 

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS