Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street finit en baisse, les incertitudes autour de l’invasion de l’Ukraine pèsent

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a fini jeudi en baisse, les investisseurs se montrant de plus en plus prudents face à l’envolée des prix des matières premières et à l’évolution toujours préoccupante du conflit en Ukraine.

L’indice Dow Jones a cédé -0,29%, ou 96,69 points, à 33 794,66 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 26,31 points, soit -0,60%, à 4 360,23 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 228,1 points (-1,66%) à 13 523,92 points.

Les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine ne sont guère encourageantes malgré la tenue d’une nouvelle session de discussions entre les deux camps. Le président français, Emmanuel Macron, a déclaré à son homologue russe, Vladimir Poutine, lors d’un entretien téléphonique qu’il commettait une « grosse erreur » en Ukraine mais l’Elysée estime que les propos de son interlocuteur n’ont rien de rassurant.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré au deuxième jour de ses auditions par le Congrès que la guerre en Ukraine pourrait à la fois nourrir l’inflation et freiner la consommation des ménages comme l’investissement des entreprises, tout en réaffirmant être favorable à une hausse de taux d’un quart de point le 16 mars.

La prudence des investisseurs a cependant bénéficié aux secteurs défensifs comme l’immobilier et les services aux collectivités dont les indices ont grimpé.

« Le marché est entièrement concentré sur les turbulences géopolitiques’, souligne Ross Mayfield, stratège en investissement chez Baird.

« La volatilité devrait rester à court terme, voire à moyen terme. »

VALEURS

Parmi les valeurs, les titres Tesla et Amazon ont figuré parmi les plus fortes baisses du S&P500.

(Rédigé par Matthieu Protard)

tagreuters.com2022binary_LYNXNPEI221CH-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS