Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Fausse résurrection en Afrique du Sud : Alph Lukau présente ses excuses au public

Alph Lukau a présenté ses excuses au public pour avoir laissé croire qu’il aurait ressuscité un mort dans son église. Il a reconnu que l’homme qui se trouvait dans le cercueil n’était pas mort et n’a jamais été à la morgue. « Je tiens à m’excuser pour la déformation des faits », a-t-il déclaré. 

Alph Lukau, pasteur de l’église Alleluia Ministries International en Afrique du Sud, est mondialement connu depuis qu’une vidéo le montrant en prière pour ressusciter un mort a fait le tour du monde.

Enquête ouverte

Thoko Nonhle Mkhwanazi-Xaluva, présidente de la Commission pour la Promotion et la Protection des Droits des Communautés culturelles, religieuses et linguistiques (CRL Rights Commission), a tenu une conférence de presse à Pretoria pour annoncer l’ouverture d’une enquête sur les allégations selon lesquelles un homme mort du nom de Elliot Brighton Moyo aurait été ressuscité par le fondateur de l’église Alleluia International Ministries.

Il s’agirait de convoquer Alph Lukau et toutes les autres personnes concernées à comparaître. « Nous aimerions savoir si cet homme était effectivement dans une morgue quelque part », a-t-elle déclaré.

« Nous convoquerons le pasteur, la personne ressuscitée, l’individu qui pourrait avoir émis un certificat de décès, le responsable de la morgue dans laquelle le corps aurait été conservé ou tout autre individu pertinent… »

Des excuses …

Dans une interview accordée à Thabiso Tema de Power Drive FM, Alph Lukau a reconnu son tort en déclarant que l’homme qui était dans le cercueil n’était pas mort. Il a tenu à présenter ses excuses au public, et particulièrement aux internautes scandalisés par ce faux miracle. « Je tiens à m’excuser pour la déformation des faits », a-t-il déclaré.

« Avant d’entrer dans les locaux de l’église, le cercueil a commencé à trembler, ce qui signifie que l’homme était en vie. Notre frère était toujours en vie avant même d’être amené à l’église et nous nous excusons de n’avoir pas dit la vérité. »

Les commentaires sont fermés.

ACTUALITÉ CHRÉTIENNE

CHRÉTIENS DU CAMEROUN
CHRÉTIENS DU CAMEROUN
Décès de Sidonie Deville Mitandong

VIE CHRÉTIENNE

POÈMES CHRÉTIENS
POÈMES CHRÉTIENS
Nous t’attendons !

LES ARTICLES LES PLUS LUS