Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Côte d’Ivoire : Le Pasteur Aimé Jérémie Koffi condamné à 12 mois de prison ferme

Revêtu d’un élégant ensemble vert et blanc, arborant fièrement sa bible, le Pasteur Aimé Jérémie Koffi Duchrist s’est retrouvé pour la troisième fois face au juge, le vendredi 22 mars 2024, au Plateau, lors de son audience de délibération.

SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN, EDITEUR DE LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

Après les audiences publiques des vendredis 1er et 8 mars 2024, où il a comparu devant le juge du Tribunal de Première Instance d’Abidjan Plateau, le verdict est tombé le vendredi 22 mars pour le Pasteur Aimé Jérémie Koffi Duchrist.

VOUS VOULEZ PLUS D'EMISSIONS ? SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN

Il a été condamné à 12 mois de prison ferme, assortis d’une amende de 300 000 Fcfa, pour « diffusion de fausses nouvelles par le biais d’internet », en vertu des accusations portées contre lui.

Pour rappeler les faits, le Pasteur Jérémie David a été arrêté en plein culte, dans la soirée du vendredi 15 décembre 2023, dans son église « Christ Family Ministry » à Abobo, un quartier dans l’Est d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Son arrestation faisait suite à la diffusion en direct d’une vidéo où il qualifiait certains agents de la police nationale d' »escrocs » et de « racketteurs« , tout en dénonçant leur salaire « misérable » de 180 000 Fcfa.

Il convient également de mentionner la plainte déposée par l’Archevêque Vincent Kodja, Leader de la Mission Évangélique Grâce et Vie (MEG-VIE) suite à une autre supposée vidéo qui le diffame, ainsi que d’autres plaignants. L’Archevêque Vincent Kodja est, par ailleurs le Président de la Conférence des Évêques Pentecôtistes de Côte d’Ivoire (CEPCI).

Depuis son arrestation, l’homme de Dieu était détenu derrière les barreaux au Pôle Pénal d’Abidjan (PPA), depuis le mardi 19 décembre 2023, autrefois connu sous le nom de Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), pour des faits présumés de diffamation et d’incitation à l’insurrection.

Il s’agit donc de l’homme de Dieu qui avait voulu prier en août 2019 pour la résurrection de la méga-star ivoirienne du coupé-décalé, DJ Arafat juste après son décès brutal dans un accident de moto, le 12 août, mais qui en avait été empêché jusqu’à l’inhumation de l’artiste.

Ernest Saint Bénifils

Les commentaires sont fermés.

ACTUALITÉ CHRÉTIENNE

En raison de sa foi chrétienne active, Ajay a déjà été arrêté plusieurs fois par la police. csi
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
Aidez les chrétiens persécutés !

LES ARTICLES LES PLUS LUS