Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Pakistan: Le chrétien Sunny Waqas sera-t-il bientôt libéré ?

Sunny Waqas, un chrétien accusé de blasphème et emprisonné depuis près de quatre ans au Pakistan, pourrait retrouver la liberté. La Solidarité Chrétienne Internationale (CSI) a récemment visité sa famille et une caution a été payée pour sa libération.
Au début de février 2023, deux collaborateurs de CSI traversent la province du Pendjab en direction de Bahawalpur. Dans cette ville de l’est du Pakistan, ils veulent rencontrer les familles des cousins Sunny Waqas (24 ans) et Noman Masih (22 ans). Ils sont accompagnés par Anjum Paul, partenaire de CSI, qui soutient de nombreuses victimes de plaintes pour blasphème avec son réseau.

JE FAIS UN DON

Le voyage passe par des champs verts irrigués, mais aussi par des régions très arides. La pauvreté est partout.

Dans un lieu sûr de Bawahalpur, les visiteurs rencontrent les deux familles dont les fils sont derrière les barreaux depuis le printemps 2019, accusés d’avoir insulté l’islam : Sunny aurait reproduit des caricatures du prophète Mahomet qui lui auraient été envoyées par Noman par WhatsApp (cf. Bulletin CSI, septembre 2022). Dans les deux cas, la police se réfère à des « informations secrètes »… mais rien n’est prouvé.

La nouvelle de l’arrestation de Sunny pour blasphème s’était rapidement répandue dans le voisinage. Des musulmans avaient menacé sa famille de l’attaquer et de brûler sa maison. La nuit même, tout le monde avait fui pour se cacher.

Aujourd’hui, la famille de Sunny vit dans une autre région. CSI ne lui apporte pas seulement un soutien juridique, mais lui a également permis de démarrer une nouvelle activité grâce à un financement initial. Tous ses membres restent néanmoins marqués par la longue incertitude et la souffrance.

Il lit trois fois la Bible

Lors de l’entretien avec les deux familles, les collaborateurs de CSI s’informent de l’état de santé de leurs fils emprisonnés. « Tous les deux sont très fermes dans leur foi. Sunny a déjà lu trois fois la Bible entière. Cette fermeté en dépit des barreaux qui les enferment nous donne la force de garder la foi, nous qui sommes en dehors de la prison », racontent les parents de Sunny.

Une libération sous condition

Sunny et Noman se sont tous deux vu proposer une libération immédiate s’ils se convertissaient à l’islam. Tous deux ont refusé.

Les collaborateurs de CSI montrent aux familles des articles du Bulletin CSI sur Noman et Sunny et les assurent que de nombreuses personnes fidèles en Suisse prient pour leurs fils. Un sourire se dessine sur les visages. C’est un encouragement au bon moment. Avant de prendre congé, les visiteurs prient pour les deux familles, pour leurs fils et pour leur libération prochaine.

Environ deux semaines après notre visite, nous apprenons que Sunny doit être libéré sous caution. Mais on ne sait pas encore quand il pourra vraiment quitter la prison.

CSI continue à s’engager pour la liberté de Noman, de Sunny et de nombreuses autres victimes des lois sur le blasphème.

David Dätwyler

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS