fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

40 chrétiens enlevés dans une église baptiste au Nigeria

Le dimanche 7 mai dernier, quarante chrétiens ont été enlevé par des extrémistes fulanis (peuls) dans une église baptiste de l’État de Kaduna, au Nigeria.

Les fidèles d’une église baptiste de l’État de Kaduna (Nord-Ouest du Nigéria), étaient réunis pour le culte ce dimanche 7 mai. Des extrémistes fulanis en armes ont fait irruption dans l’église et ont enlevé 40 personnes, dont 24 ont finalement réussi à s’échapper. 16 chrétiens (4 femmes, 4 hommes et 8 enfants) restent captifs de leurs ravisseurs. Un fidèle a été blessé dans l’attaque et un autre a trouvé la mort.
Aucune nouvelle des ravisseurs

L’un des fidèles interrogés par nos partenaires a déclaré que l’attaque avait été un véritable cauchemar:

«Les extrémistes peuls sont venus en nombre et ont agi sans entrave parce qu’ils brandissaient des armes automatiques.»

John Hayab, de l’Association chrétienne du Nigeria (CAN) pour l’État de Kaduna, a déclaré être «sans aucune nouvelle des ravisseurs.» Aucune demande de rançon n’aurait encore été émise par les assaillants. John Hayab invite les chrétiens du Nigéria à prier pour la libération des captifs.
Des attaques pour affaiblir l’Église

Dans le Nord-Ouest du Nigéria, il est courant que des éleveurs peuls radicalisés attaquent des chrétiens, les enlèvent et demandent ensuite une rançon. Les attaques sont extrêmement traumatisantes et les personnes enlevées sont généralement victimes d’abus émotionnels, physiques et sexuels. Les familles des captifs, ou parfois toute leur église, doivent s’appauvrir pour payer la rançon demandée. Ces attaques sont donc très efficaces pour affaiblir l’Église à court et à long terme.

Au moins 50 chrétiens ont été tués au cours des deux derniers mois et de nombreuses maisons et églises ont été incendiées dans le Sud de l’État de Kaduna. Une région principalement peuplée de chrétiens…

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS