Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Chrétiens du Nigeria: deux filles de Chibok retrouvent la liberté

Deux des 276 lycéennes chrétiennes enlevées par le groupe terroriste Boko Haram en avril 2014 ont libérées par l’armée nigériane.
Hauwa Maltha et Esther Marcus sont les deux dernières «filles de Chibok» à avoir été sauvées. L’armée nigériane les aurait secourues alors qu’elles allaient chercher de l’eau dans la forêt de Sambisa (Nigéria) le 21 avril.

JE FAIS UN DON

Enfin libres!

Les deux jeunes femmes ont déclaré aux médias qu’elles avaient été mariées de force à des combattants de Boko Haram. À la mort de leurs maris, elles ont été à deux autres reprises remariées de force . De ces djihadistes, Hauwa a eu trois enfants et Esther au moins un. Malgré ces terribles informations sur leurs conditions de détention, le porte-parole de Portes Ouvertes en Afrique subsaharienne se réjouit qu’elles soient enfin libres:

«Nous avons reçu cette excellente nouvelle avec une grande joie! Les parents de ces femmes ont attendu 9 longues années que leurs filles reviennent à la maison.»

Il nous invite à prier «pour ces femmes alors qu’elles reçoivent des soins médicaux.»

La plupart des 276 écolières du pensionnat de Chibok enlevées en 2014 étaient chrétiennes. Parmi les 121 filles toujours détenues en 2022, 14 ont recouvré la liberté depuis juin dernier.

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS