Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Sri Lanka: La famille d’un pasteur attaquée par des voisins bouddhistes

Deux voisins bouddhistes ont attaqué le pasteur Wilson et son fils Monroe. Ce dernier a été gravement blessé. L’incident a visiblement affecté la famille. Elle remercie les partenaires de CSI pour leur soutien.
Depuis plusieurs années, le pasteur Wilson dirige une petite Église évangélique dans la ville d’Anuradhapura située dans la province du Centre-Nord du Sri Lanka. Mais ces derniers mois, les hostilités de la part de ses voisins bouddhistes sont devenues de plus en plus marquées. Elles ont atteint leur paroxysme lors d’une récente agression survenue un lundi en fin de journée.

Des coups de pelle

Vers 23 heures, le pasteur Wilson a entendu deux voisins bouddhistes vociférer devant chez lui. Lorsqu’il est sorti pour voir ce qui se passait, il a reçu un coup de pelle sur la main. Le visage déformé par la douleur, Wilson s’est réfugié dans sa maison. Mais les deux agresseurs se sont lancés à sa poursuite. Ils ont brisé la porte d’entrée, une fenêtre et des pots de fleurs devant la maison.

Lorsque Monroe *, le fils du pasteur, est rentré une demi-heure plus tard, il a été intercepté devant l’entrée par les agresseurs de son père qui l’ont à son tour violemment frappé avec une batte de cricket. Monroe a subi de graves blessures au cou, aux deux mains et aux genoux. Dans leur colère, les agresseurs bouddhistes ont également détruit le vélo de Monroe.

Wilson a emmené son fils blessé à l’hôpital d’Anuradhapura avant de déposer plainte au poste de police local.

Une aide financière et juridique

Les partenaires de CSI au Sri Lanka ont soutenu la famille du pasteur en lui allouant une aide financière immédiate et une assistance juridique. Le pasteur Wilson nous remercie chaleureusement. Mais sa famille est désespérée : « Nous ne sommes pas les seuls à être menacés par nos voisins, les membres de notre Église le sont aussi. Par peur, ils n’osent plus venir aux réunions. » Comme cela a des répercussions sur les dons hebdomadaires qu’elle reçoit, la famille Wilson continue à être soutenue par CSI.

Reto Baliarda

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS