Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’Europe consolide avant de nouveaux indicateurs aux Etats-Unis

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes consolident jeudi en matinée après leurs récents records nés du renforcement des anticipations de baisse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), à la lumière des derniers indicateurs économiques.

JE FAIS UN DON MAINTENANT!

À Paris, vers 08h00 GMT, le CAC 40 recule de 0,39% à 8.207,83 points. À Londres, le FTSE 100 perd 0,33% et à Francfort, le Dax fléchit de 0,08%.

L’indice EuroStoxx 50 décline de 0,24% et le FTSEurofirst 300 de 0,05%. Le Stoxx 600, qui a touché en séance un nouveau pic sans précédent à 525,33 points, recule désormais de 0,04%.

Sur le plan sectoriel, l’énergie (-1,26%) avec notamment BP (-2,13%) et TotalEnergies (-1,18%), ainsi que l’automobile (-1,27%) avec entre autres BMW (-5,58%) et Daimler Truck (-3,19%) pèsent sur le Stoxx 600.

Les contrats à terme à Wall Street préfigurent une hausse de 0,05% pour le Dow Jones, de 0,06% pour le Standard & Poor’s 500 et de 0,16% pour le Nasdaq au lendemain d’une séance dans le vert où deux des trois indices ont inscrit des plus hauts historiques.

L’embellie des marchés actions a récemment été alimentée par la publication aux Etats-Unis de données sur les prix à la consommation (CPI) qui plaident pour une baisse des taux de la Fed. Le marché anticipe un premier assouplissement en septembre et un autre en décembre, soit 50 points de base de réduction.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans se replie d’environ trois points de base, à 4,3284%, après un recul de neuf points la veille, tandis que celui du Bund allemand de même échéance abandonne un peu plus d’un point, à 2,408%, après un repli de plus de 11 points mercredi.

Les investisseurs attendent ce jeudi à 12h30 GMT les chiffres de l’évolution des prix à l’importation et à l’exportation aux Etats-Unis, ainsi que des indicateurs de conjoncture dans le pays comme la production industrielle et l’indice d’activité « Philly Fed ».

Ces statistiques pourraient influer sur la tendance alors que de nombreux résultats d’entreprises animent pour le moment les échanges en Europe.

A Paris, Ubisoft chute de 13,15% après la publication de ses résultats pour l’exercice fiscal 2023-2024. JPMorgan souligne que l’Ebit annuel du groupe est tout juste conforme aux objectifs de la société.

Vallourec cède 5,05% après avoir affiché un chiffre d’affaires en baisse de 26% au premier trimestre.

Elior s’envole de 21,68% à la faveur d’un bond de 144% de son résultat opérationnel courant (Ebita) ajusté au premier semestre.

Ailleurs en Europe, Siemens abandonne 2,27% en raison d’une baisse du bénéfice trimestriel de son activité industrielle.

Easyjet plonge de 6,83%, la compagnie aérienne ayant accusé une perte au premier semestre plus importante que prévu. Elle a par ailleurs annoncé le remplacement début 2025 de son actuel directeur général Johan Lundgren par le directeur financier Kenton Jarvis.

BT bondit de 9,23% alors que la nouvelle directrice générale de l’opérateur, Allison Kirkby, a annoncé viser un flux de trésorerie disponible plus que doublé au cours des cinq prochaines années.

Dans l’assurance, Zurich Insurance monte de 2,23% après avoir annoncé une hausse de 9% au premier trimestre des primes relatives à la protection des biens, tandis que Swiss Re avance de 3,47% après avoir publié un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars, meilleur que prévu. Aegon (+0,8%) est, lui, porté par l’annonce d’un plan de rachat d’actions de 200 millions d’euros.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4F09Q-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS