fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Pas de prise de risque en Europe à la veille de Fed

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse en début de séance mardi, le contexte de marché restant dominé par l’attentisme à la veille des décisions de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 perd 0,33% à 7.058,72 points à 08h32 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,13% et à Francfort, le Dax recule de 0,5%.

L’indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,38%, le FTSEurofirst 300 de 0,07% et le Stoxx 600 de 0,42%.

Les investisseurs préfèrent rester sur la touche avant les décisions qu’annoncera la Fed mercredi. Alors qu’une hausse de taux de 25 points de base fait consensus, les marchés seront surtout attentifs à la tonalité du communiqué et du discours de Jerome Powell, le président de l’institution.

Les annonces de la Banque d’Angleterre et de la Banque centrale européenne (BCE) suivront jeudi, et contrairement à la Fed, il est attendu qu’elles maintiennent le rythme de hausse de taux à un demi-point.

Après l’annonce lundi d’une accélération de l’inflation en Espagne en janvier, l’indice des prix à la consommation en France est également remonté, à 7% sur un an après +6,7% en décembre.

« Il y a une divergence émergente entre la Fed et la BCE », a déclaré Mediolanum International Funds. « Les données prospectives sur l’inflation continuent de se diriger vers le bas aux Etats-Unis. En Europe, il est clair que les données ne font pas encore de même. »

Aux valeurs, Seb et Elis gagnent 7,09% et 2,78% respectivement après avoir publié leurs résultats.

Dans le rouge, FDJ lâche 5,81%, après une dégradation de conseil de HSBC à « alléger » tandis qu’Ubisoft (-2,93%) est pénalisé par le passage de Jefferies à « sous-performance » contre « acheter ».

La banque italienne UniCredit (+8,15%) bondit en tête du Stoxx après s’être engagée à verser 5,25 milliards d’euros aux investisseurs au titre de ses résultats annuels. UBS perd 2,39%, la première banque suisse anticipant une année « incertaine » avec l’inflation et la hausse des taux d’intérêt.

(Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ0U0CE-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS