Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Société Générale émet sa première obligation verte numérique sur une blockchain publique

PARIS (Reuters) – Société Générale a annoncé lundi l’émission de sa première obligation verte numérique sur une blockchain publique, alors que la troisième plus grande banque française cotée en Bourse cherche à développer son expertise dans les services de cryptoactifs.

Cette opération inaugurale s’élève à 10 millions d’euros sous la forme d’une obligation « senior preferred unsecured » avec une maturité de trois ans, a déclaré la banque dans un communiqué.

Les deux sociétés de gestion AXA Investment Managers et Generali Investments ont entièrement souscrit les « tokens » (jetons numériques) correspondants, par le biais d’un placement privé, a précisé Société générale.

La blockchain offre un registre numérique sécurisé qui enregistre la propriété des jetons. Si cette technologie n’a pas encore été adoptée à grande échelle, ses partisans affirment qu’elle pourrait rendre les échanges plus efficaces et plus transparents.

Jusqu’à présent, les crypto-monnaies ont représenté la principale utilisation de la blockchain, mais les banques investissent de plus en plus dans le développement de titres à jetons, également connus sous le nom de jetons de sécurité. L’idée est de créer des jetons sur la blockchain qui représentent la propriété d’actifs financiers traditionnels tels que les obligations.

Les fonds levés par les obligations vertes sont destinés à être dépensés dans des projets ou des activités présentant des avantages pour l’environnement, comme les énergies renouvelables et les transports à faible émission de carbone.

« Cette opération est une nouvelle illustration des services innovants développés par Société Générale sur les titres numériques », a indiqué la banque. « Elle contribue également à enrichir les capacités du groupe sur les marchés de capitaux de dette afin de répondre à la demande des clients émetteurs et institutionnels en matière d’actifs numériques intégrant des considérations ESG ».

AXA Investment Managers a dit lundi avoir réalisé sa première transaction de marché en recourant à l’utilisation d’EUR CoinVertible (EURCV), l’actif numérique émis par SG-FORGE, le prestataire de services sur actifs numériques de la banque.

L’émission d’obligations de Société Générale, réalisée sur la blockchain publique Ethereum, fait suite au lancement, la semaine dernière, par la Banque européenne d’investissement (BEI) de sa deuxième obligation numérique libellée en euros sur une blockchain privée, en partenariat avec Goldman Sachs Bank Europe, Santander et SocGen.

(Reportage Mathieu Rosemain, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJB30GI-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS