Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street en baisse, plombée par Tesla et des doutes sur les taux

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini en baisse mardi alors que les investisseurs s’interrogeaient sur le calendrier de baisse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui pourrait être plus tardif qu’espéré, tandis que Tesla a pesé après avoir fait état d’une baisse de ses livraisons trimestrielles pour la première fois en près de quatre ans.

L’indice Dow Jones a cédé 1%, ou 396,61 points, à 39.170,24 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 37,96 points, soit 0,72%, à 5.205,81 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 156,38 points (0,95%) à 16.240,45 points.

De récentes données montrant la solidité de l’économie américaine ont soulevé des doutes sur la perspective de voir la Fed opérer trois baisses de taux cette année, comme l’a laissé entrevoir le mois dernier la banque centrale américaine à l’issue de sa réunion de deux jours de politique monétaire.

Un rapport publié mardi indique que les nouvelles commandes de produits manufacturiers américains ont progressé plus qu’attendu en février, tandis que le nombre d’offres d’emploi s’est maintenu à un niveau élevé.

L’indice de volatilité CBOE, considéré comme l’indicateur du niveau de peur à Wall Street, a grimpé.

L’idée de taux plus élevés pendant plus longtemps « revient dans les esprits en dépit du fait que la Fed prévoit une baisse des taux à un moment donné cette année », a commenté Quincy Krosby, stratégiste en chef de LPL Financial, à Charlotte en Caroline du Nord. « Cela inquiète donc le marché ».

D’après FedWatch, les traders misent à environ 57% sur une baisse des taux de 25 points de base en juin, contre 64% la semaine dernière.

Selon un calcul de probabilité réalisé par LSEG, les attentes du marché sont désormais moindres, avec deux baisses de taux anticipées cette année.

Plusieurs représentants de la Fed devraient s’exprimer cette semaine. La présidente de la Fed de San Francisco, Mary Daly, a noté mardi le « risque réel » de réduire les taux de manière prématurée, tandis que son homologue de Cleveland, Loretta Mester, a dit toujours s’attendre à ce que la banque centrale américaine puisse assouplir sa politique monétaire cette année, possiblement dès le mois de juin.

Outre les commentaires de responsables de la Fed, les investisseurs attendent aussi la publication, vendredi, du rapport mensuel sur l’emploi.

Le rendement des bons du Trésor américain sur dix ans s’est établi mardi à un plus haut depuis fin novembre dernier, alimentant la prudence à Wall Street.

Tesla a perdu 4,9% après avoir communiqué des livraisons sur la période janvier-mars en repli pour la première fois depuis près de quatre ans et des prévisions inférieures aux attentes, suggérant que les baisses de prix destinées à soutenir la demande ont été insuffisantes.

Les titres du secteur de la santé, dont UnitedHealth, CVS Health et Humana, ont nettement reculé, alors que le gouvernement américain a laissé inchangé le taux de remboursement appliqué aux contrats Medicare Advantage, faisant craindre une compression des marges l’an prochain.

A noter, aussi, la chute de 22% de PVH, maison-mère de la marque Calvin Klein, qui a dit anticiper une baisse d’environ 11% de son chiffre d’affaires au premier trimestre.

(Rédigé par Jean Terzian)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK310TN-BASEIMAGE

Besoin de 10 000 partenaires mensuels pour Chrétiens TV
Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS