Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street en hausse, portée par l’optimisme sur les taux

par David French

JE FAIS UN DON MAINTENANT!

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, le Dow Jones ayant terminé dans le vert pour une septième séance consécutive, alors que des données sur l’emploi aux Etats-Unis ont ravivé les espoirs de voir la Réserve fédérale (Fed) baisser les taux d’intérêt cette année.

L’indice Dow Jones a gagné 0,85%, ou 331,37 points, à 39.387,76 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 26,41 points, soit 0,51%, à 5.214,08 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 43,51 points (0,27%) à 16.346,27 points.

Depuis le début de l’année, le virage attendu dans la politique monétaire de la Fed est le principal catalyseur à Wall Street.

Les principaux indices s’étaient repliés en avril après des données plus fortes que prévu sur l’inflation, ayant douché les espoirs d’une baisse imminente des taux, et à cause des tensions au Moyen-Orient.

L’optimisme renouvelé à propos d’un assouplissement monétaire a de nouveau porté le Dow Jones et permis au S&P-500 de repartir jeudi vers le haut, s’établissant au-dessus des 5.200 points pour la première fois depuis le 9 avril.

Des données publiées dans la journée montrent que les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont progressé plus qu’attendu.

Les investisseurs attendent désormais les rapports sur les prix à la consommation et à la production, la semaine prochaine, dans l’espoir qu’ils renforcent aussi la perspective d’une baisse des taux.

Wall Street a été rassurée par la publication, vendredi dernier, du rapport mensuel du département américain du Travail, qui a étayé auprès des acteurs du marché l’hypothèse que la Fed procède à deux baisses des taux cette année.

La baisse des rendements des bons du Trésor américain a aussi profité aux actions, notamment aux valeurs à forte croissance comme Apple, Amazon et Meta Platforms.

Dix des onze secteurs majeurs du S&P-500 ont fini la séance dans le vert, au premier rang desquels l’immobilier.

Côté valeurs, à noter, le repli de 2,3% du fabricant de semi-conducteurs Arm Holdings après une prévision de chiffre d’affaires annuel inférieure aux attentes.

Roblox a plongé de 22,1% à la suite d’une révision à la baisse de ses prévisions pour l’année.

(Rédigé par Jean Terzian)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4903D-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS