Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street termine la semaine en ordre dispersé

par Stephen Culp

SOUTENONS LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

NEW YORK (Reuters) – La Bourse de New York a fini en légère hausse vendredi, les investisseurs analysant les commentaires des responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) en attendant la publication la semaine prochaine de données sur l’inflation.

L’indice Dow Jones a gagné 0,32%, ou 125,08 points, à 39.512,84 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 8,60 points, soit 0,16%, à 5.222,68 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 5,40 points (0,03%) à 16.340,869 points.

Les commentaires de responsables de la Fed ont contribué à fixer les attentes, alors que les investisseurs tournent désormais leurs regards vers les rapports sur les prix à la consommation et à la production, la semaine prochaine, dans l’espoir qu’ils renforcent aussi la perspective d’une baisse des taux.

« Personne ne veut vraiment prendre position avant la semaine prochaine », a déclaré Chuck Carlson, directeur général de Horizon Investment Services, dans l’Indiana. « Et nous entrons dans une période de l’année où les gens semblent finir plus tôt le vendredi. »

« A part la dégradation du moral des ménages, il y a peu de choses à se mettre sous la dent », a-t-il ajouté.

Les premiers résultats de l’enquête mensuelle de l’Université du Michigan publiés vendredi ont montré que le moral des ménages américains s’était dégradé plus que prévu en mai, l’indice de confiance s’étant établi à 67,4 alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient 76 et après 77,2 en avril.

Le président de la Fed d’Atlanta, Raphael Bostic, a reconnu que des indices semblaient montrer un ralentissement de l’économie américaine, ajoutant toutefois que le début et l’ampleur du cycle d’assouplissement monétaire de la Fed étaient incertains.

Aux valeurs, Nvidia a gagné du terrain après que le fabricant taïwanais de puces TSMC a fait état d’une hausse de près de 60% de ses ventes au mois d’avril.

Le laboratoire américain Novavax a bondit après l’annonce d’un accord de licence avec le groupe pharmaceutique français Sanofi pour la commercialisation en commun d’un vaccin contre le COVID-19 et le développement de vaccins combinés contre la grippe et le COVID-19, pour un montant total pouvant atteindre 1,2 milliard de dollars (1,11 milliard d’euros).

(Avec la contribution de Sruthi Shankar and Shristi Achar A à Bangalore; version française Camille Raynaud)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4A023-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS