Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Attal souhaite une nouvelle réforme de l’assurance chômage en 2024

PARIS (Reuters) – Le Premier ministre Gabriel Attal a préconisé mercredi un durcissement des conditions d’indemnisation du chômage en France dans le cadre d’une nouvelle réforme afin de favoriser selon lui le retour à l’emploi, sur fond de dérapage des comptes publics.

SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN, EDITEUR DE LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

Le chef du gouvernement, qui s’exprimait au 20h00 de TF1, a souhaité qu’une nouvelle réforme de l’assurance chômage, après celles de 2019 et 2023, entre en vigueur à l’automne, après concertation avec les partenaires sociaux.

Parmi les pistes de réforme, Gabriel Attal a évoqué la réduction de plusieurs mois, « pas en dessous de 12 mois », de la durée d’indemnisation alors qu’elle peut aller actuellement jusqu’à 18 mois pour les moins de 53 ans.

VOUS VOULEZ PLUS D'EMISSIONS ? SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN

Sur la durée d’éligibilité, soit le temps de travail nécessaire avant de pouvoir être indemnisé, « on peut imaginer soit de dire il faut travailler davantage sur les 24 derniers mois », soit réduire la durée des 24 mois, a-t-il dit.

Le Premier ministre a enfin envisagé de revoir les conditions de dégressivité du niveau d’indemnisation.

Gabriel Attal a dévoilé ces pistes à l’issue d’un séminaire gouvernemental organisé à Matignon sur le thème du travail, érigé en valeur cardinale de son gouvernement.

« Plus nous aurons de Français qui travaillent, plus nous aurons de possibilités d’équilibrer nos finances », a martelé le Premier ministre mardi à l’Assemblée nationale, ajoutant vouloir « poursuivre sur cette voie de rigueur et de responsabilité ».

Après l’annonce, mardi par l’Insee, d’un déficit public pour 2023 bien supérieur à la projection du gouvernement (5,5% du PIB au lieu de 4,9%), le ministre des Finances Bruno Le Maire a souhaité « en tirer les conséquences en termes d’économie sur les dépenses de l’Etat, la dépense sociale et les collectivités locales ».

Sur TF1, Gabriel Attal a déclaré ne pas avoir de « dogme » concernant la taxation des « super-profits » des énergéticiens, qui pourrait être « améliorée ».

(Corentin Chappron, Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK2Q0SV-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

ACTUALITÉ CHRÉTIENNE

En raison de sa foi chrétienne active, Ajay a déjà été arrêté plusieurs fois par la police. csi
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
Aidez les chrétiens persécutés !

LES ARTICLES LES PLUS LUS