Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

France et Australie vont fournir conjointement des munitions à l’Ukraine

PARIS (Reuters) – La France et l’Australie ont annoncé lundi un projet destiné à produire conjointement des munitions pour l’Ukraine, alors que Paris et Canberra cherchent à renforcer leur coopération dans le secteur de la défense et à oublier leur querelle à propos d’un contrat de sous-marins français abandonné par l’Australie.

A l’automne 2021, Paris avait accusé Canberra d’un coup de poignard dans le dos en rompant un contrat majeur pour la livraison de sous-marins français au profit d’une alliance avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Organisées lundi dans la capitale française, les deuxièmes consultations ministérielles entre les deux pays depuis cette « affaire des sous-marins » ont notamment abouti sur un accord pour apporter un soutien à l’Ukraine en « fournissant conjointement des munitions de 155 millimètres ».

« Cette initiative met à profit les complémentarités des industries de défense respectives et répond aux besoins urgents de l’Ukraine en munitions de 155 mm », est-il écrit dans un communiqué du Quai d’Orsay diffusé après un entretien entre les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des deux pays.

S’exprimant devant des journalistes à l’issue de la réunion, le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, a indiqué que l’accord prévoyait la production de « plusieurs milliers » de munitions de 155 mm, ajoutant espérer que les livraisons pourraient débuter au cours du trimestre actuel.

Notant les « complémentarités » entre les deux industries, le ministre australien de la Défense, Richard Marles, a indiqué que Canberra et Paris voulaient « agir ensemble pour montrer combien le soutien à l’Ukraine dans le conflit actuel est important pour l’Australie et la France ».

(Reportage Dominique Vidalon, rédigé par Jean Terzian)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ0T0QO-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS