Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Gaza : Tsahal se retire de l’hôpital Al Chifa en ruines

JERUSALEM/LE CAIRE (Reuters) – Les forces israéliennes se sont retirées de l’hôpital Al Chifa de Gaza après une opération longue de deux semaines, a annoncé lundi l’armée israélienne.

SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN, EDITEUR DE LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

Des centaines d’habitants ont afflué dans le quartier d’Al Chifa, le plus grand hôpital de la bande de Gaza avant la guerre, pour constater les dégâts causés aux grands quartiers résidentiels situés autour de l’établissement, au cœur de la ville de Gaza.

L’armée israélienne a déclaré avoir tué des centaines d’hommes armés lors d’affrontements dans le secteur de l’hôpital et saisi des armes et des documents de renseignement. Le Hamas et le personnel médical réfutent toute présence armée dans les hôpitaux.

VOUS VOULEZ PLUS D'EMISSIONS ? SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN

Le bureau des médias de Gaza, contrôlé par le Hamas, a déclaré que l’armée israélienne a tué 400 Palestiniens autour de l’hôpital, dont une femme docteur et son fils et un autre praticien, et a laissé l’établissement hors de fonctionnement.

Israël n’a pas fait de commentaires dans l’immédiat.

« L’occupation a brûlé et détruit tous les immeubles au sein du complexe médical d’Al Chifa. Ils ont détruit la cour au bulldozer, enterré des dizaines de corps de martyrs dans les ruines, transformant l’hôpital en cimetière », a déclaré Ismail Al Thawabta, directeur du bureau des médias.

« C’est un crime contre l’humanité », a-t-il poursuivi.

Un porte-parole du Service des urgences de Gaza a déclaré que les soldats israéliens ont exécuté deux personnes dont les corps ont été retrouvés menottés dans le complexe, et qu’ils avaient utilisé des bulldozers pour creuser le sol et exhumer les corps.

Reuters n’était pas en mesure de vérifier ces commentaires et l’armée israélienne n’était pas immédiatement disponible pour des commentaires.

« IL NE RESTE PLUS RIEN DE L’HÔPITAL »

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montraient des corps de Palestiniens gisant sur le sol du bâtiment, certains enveloppés dans des couvertures sales.

Reuters n’a pas pu vérifier l’authenticité de ces vidéos.

« Je n’ai pas cessé de pleurer depuis que je suis arrivé ici, des massacres horribles sont commis par l’occupation ici », a déclaré à Reuters Samir Basel, 43 ans, via une application de discussion.

« L’endroit est détruit, les immeubles brûlés et détruits. Le lieu a besoin d’être reconstruit, il n’y a plus d’hôpital Al Chifa », a-t-il ajouté.

Une vidéo consultée par Reuters montre des Palestiniens revenir sur la zone pour récupérer des matelas et des biens dans les décombres de l’enceinte dans laquelle ils s’étaient réfugiés.

« On a évacué dans l’espoir de revenir et de retrouver nos biens. Je n’ai plus rien. Ma maison a été bombardée et tout s’est envolé. Je n’ai plus rien », a déclaré une femme à Reuters.

« J’ai cherché refuge dans des écoles mais on m’a dit qu’il n’y avait pas de place pour moi. Où dois-je aller ? »

Plus de 32.000 Palestiniens ont été tués, dont 63 dans les 24 dernières heures, dans l’opération militaire israélienne, selon les autorités sanitaires palestiniennes.

L’attaque du Hamas en Israël du 7 octobre a fait 1.200 morts et 253 otages.

(Dan Williams et Nidal al-Mughrabi; version française bureau de Paris)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK300H6-BASEIMAGE

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK300H7-BASEIMAGE

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK300H8-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

ACTUALITÉ CHRÉTIENNE

En raison de sa foi chrétienne active, Ajay a déjà été arrêté plusieurs fois par la police. csi
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
Aidez les chrétiens persécutés !

LES ARTICLES LES PLUS LUS