Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les ventes de Roche augmentent au S1, dopées par la demande des tests COVID-19

ZURICH (Reuters) – Les ventes de Roche ont augmenté de 8% à taux de change constants au premier semestre à 30,71 milliards de francs suisses (28,4 milliards d’euros), un montant supérieur aux prévisions, la forte demande de tests COVID-19 ayant aidé le fabricant suisse de médicaments à rebondir après un début d’année plus difficile.

Le chiffre d’affaires de l’activité de diagnostic a augmenté de 51% au cours du premier semestre en raison de la forte demande de tests COVID-19 et de l’essor des tests de routine, a déclaré Roche.

Cela a permis de compenser la baisse de 3% des ventes des produits pharmaceutiques, bien que les ventes de médicaments aient renoué avec la croissance au deuxième trimestre grâce aux bons résultats des nouveaux médicaments, a précisé le groupe dans un communiqué.

Le groupe a dit prévoir une augmentation de son dividende et a confirmé ses prévisions pour l’ensemble de l’année, à savoir une croissance des ventes comprise entre 0% et 5% à taux de change constant (low- to mid-single-digit rate) et une progression comparable du bénéfice par action.

« Nous avons affiché de bons résultats au premier semestre, principalement grâce à la demande de nos nouveaux médicaments et des tests COVID-19 », a déclaré Severin Schwan, directeur général du groupe.

« La division pharmaceutique a recommencé à croître au deuxième trimestre et l’activité de diagnostic de base affiche une forte dynamique », a-t-il ajouté.

« Comme prévu, la demande de tests COVID-19 a atteint un pic au deuxième trimestre et devrait diminuer au deuxième semestre, même si cela dépend bien sûr de l’évolution de la pandémie et que des incertitudes significatives demeurent », a déclaré Severin Schwan lors d’une conférence de presse.

Les activités dans le domaine de l’oncologie n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la pandémie, a-t-il ajouté.

Il a précisé par ailleurs que le groupe était en discussion avec la Food and Drug Administration (FDA) au sujet d’un traitement potentiel de la maladie d’Alzheimer.

A l’ouverture, le titre Roche perdait 1,4% à la Bourse de Zurich.

(Reportage Michael Shields, version française Federica Mileo, édité par)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH6L0BZ-FILEDIMAGE

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS