Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’UE prend des engagements de sécurité à long terme pour l’Ukraine

BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne (UE) s’est engagée à soutenir la sécurité de l’Ukraine à long terme, en garantissant à Kyiv davantage d’armes, de formation militaire et d’autres formes de soutien pour les années à venir, selon un projet de document.

SOUTENONS LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

Ce projet, initialement dévoilé par le journal allemand Welt am Sonntag ce week-end, définit les engagements de l’UE en matière de sécurité envers l’Ukraine. Les responsables européens espèrent conclure un accord sur ces engagements en juin ou juillet.

En cas d' »agression future », le document indique que l’UE et l’Ukraine ont l’intention de se consulter dans les 24 heures sur les besoins de Kyiv et de « déterminer rapidement » les prochaines étapes conformément aux engagements.

Ce document s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large des pays alliés de l’Ukraine visant à garantir un soutien sur le long terme alors qu’aucune issue à la guerre contre l’invasion russe n’est en vue et qu’une adhésion du pays à l’UE ou à l’Otan n’est pas envisageable dans l’immédiat.

« En s’appuyant sur le soutien existant, les engagements de l’Union européenne en matière de sécurité comprennent un soutien prévisible, à long terme et durable à la sécurité et à la défense de l’Ukraine », indique le projet de 10 pages, daté du 12 avril et consulté par Reuters.

Les représentants des 27 pays membres de l’UE ont discuté du texte à Bruxelles le mois dernier et il constitue désormais la base des discussions avec l’Ukraine, selon des diplomates.

Le document énumère neuf formes d’aide à la sécurité et à la défense que l’UE continuera de fournir, notamment des livraisons d’armes, la formation de soldats, la coopération dans le domaine de l’industrie de la défense et l’aide au déminage.

Les engagements resteront en vigueur « tant que l’Ukraine poursuivra son chemin européen » et seront réexaminés dans dix ans au plus tard, est-il ajouté.

Le document ne précise pas l’ampleur et le montant de l’aide future envisagée. Les détails des mesures proposées devront faire l’objet d’un accord séparé entre les 27 États membres de l’UE, qui fournissent également leur propre aide bilatérale à l’Ukraine.

(Reportage Andrew Gray, Blandine Hénault pour la version française, édité par Tangi Salaün)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4C0LM-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS