Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Ukraine: L’avancée russe se poursuit dans la région de Kharkiv

KYIV (Reuters) – L’armée russe poursuivait lundi son offensive dans l’oblast de Kharkiv, région du nord-est de l’Ukraine, déployant de petites unités pour multiplier les attaques et percer les lignes de défense de l’armée ukrainienne, qui est en difficulté, selon le gouverneur local, Oleh Syniehoubov.

SOUTENONS LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

Les forces russes ont ouvert un nouveau front vendredi, avançant en territoire ukrainien avec l’appui d’intenses bombardements près de Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine qui compte quelque 1,3 million d’habitants.

« L’ennemi essaye d’étendre (la ligne de front) en attaquant en petits groupes, dans de nouvelles directions. La situation est difficile », a déclaré Oleh Syniehoubov à la télévision.

L’état-major ukrainien a déclaré lundi sur Telegram que l’armée russe avait engrangé « un succès partiel » près de la localité de Loukyantsi. Il ajoute étudier la possibilité de renforts militaires en fonction de l’évolution de la situation.

Dans son compte rendu journalier, l’armée ukrainienne fait état de « succès tactiques » de la partie adverse qui aurait engagé « jusqu’à cinq bataillons » et précise déployer des renforts pour stabiliser la situation.

UN NOUVEAU COMMANDANT POUR KHARKIV

L’agence de presse RBC-Ukraine rapporte lundi, citant le commandement militaire, que l’officier chargé des opérations sur le front de Kharkiv a été remplacé le 11 mai par le général de brigade Mykhaïlo Drapatyi, sans préciser les raisons de ce changement.

Mykhaïlo Drapatyi avait oeuvré à la libération de la région méridionale de Kherson, en novembre 2022, avant d’être nommé chef d’état-major adjoint des forces armées ukrainiennes.

L’avancée russe dans le Nord-Est s’opère en plusieurs directions, notamment dans la zone de Vovtchansk et en direction de la localité de Lyptsi, a indiqué le gouverneur de la région de Kharkiv.

Les forces ukrainiennes parviennent à contenir l’armée russe, mais il est à craindre que des combats s’étendent à d’autres localités, a-t-il dit.

Moscou a annoncé dimanche la conquête de neuf localités. Lundi, la Russie a ajouté que ses forces avaient renforcé leurs positions et infligé des pertes aux forces de défense ukrainiennes.

Les combats font rage autour de Vovtchansk, à environ cinq kilomètres de la frontière russe, selon les autorités russes.

Les bombardements russes sur Vovtchansk ont fait au moins cinq blessés lundi, selon le bureau du parquet.

Oleh Syniehoubov a précisé que 5.700 personnes avaient été évacuées du secteur de Vovtchansk et a exhorté les habitants encore sur place – environ 300 selon les autorités locales – à quitter la zone.

PLAN D’ÉVACUATION

Des volontaires ont frappé aux portes pour convaincre les habitants de se préparer à évacuer.

Le chef de la police de Vovtchansk, Maksym Stetsyna, a déclaré que la ville a été la cible de tirs d’artillerie et de mortiers.

« Certains quartiers de Vovtchansk ne sont pas faciles d’accès à cause des bombardements constant », a-t-il déclaré à Reuters. « Toutefois, la situation est stable et sous contrôle, nous évacuons des gens. »

Dans une vidéo publiée lundi soir, le président Volodimir Zelensky a déclaré que Vovtchansk et d’autres zones frontalières ont fait l’objet de renforts. L’armée ukrainienne comprend « comment l’ennemi opère », a-t-il ajouté.

Volodimir Timochko, à la tête de la police régionale de Vovtchansk, a déclaré sur la télévision publique Suspilne que la Russie bombardait lourdement certaines zones en vue de les occuper.

« D’abord, une zone est bombardée, tout ce qu’il y a de vivant est brûlé, puis ils pénètrent dans cette zone », a-t-il expliqué.

(Reportage Yuliia Dysa et Olena Harmash; version française Sophie Louet, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4C0Q7-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS