Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Cameroun : 100 francs CFA pour un repas

Baptisée «les repas du cœur», cette initiative lancée et soutenue depuis décembre 2020 par le Cabinet Habitech vise à nourrir les plus démunis à bas prix.

JE FAIS UN DON

Manger sans presque donner grand-chose en retour

Ce n’est pas de la fiction. Divers citoyens de toute catégorie ne cessent effectivement de tirer profit de cette manne offerte par «Les repas du Cœur» au Cameroun. Pour Georges EYIDI, promoteur de ce concept, il est question de proposer un repas copieux ou un petit déjeuner consistant au prix insignifiant de 100 FCFA le repas. Une bonne manière de redonner du sourire à ceux qui l’ont perdu parce que le ventre est creux et les poches vides.
Ce geste de cœur est guidé par six objectifs majeurs :
1. Répondre à la problématique de non-alimentation et de la sous-alimentation des populations, dans un contexte marqué déjà par des crises sanitaires et sécuritaires.
2. Rendre les repas accessibles pour réduire le gap des personnes ayant du mal à s’alimenter.
3. Augmenter le pouvoir d’achat des populations grâce aux économies faites suite à l’acquisition des repas à 100 FCFA.
4. Inculquer la foi en l’infinité des possibilités quand les efforts sont mutualisés.
5. Faire de la solidarité positive, un levier de développement.
6. Apporter une solution à un problème en apparence banal et inexistant.

La deuxième édition des «Repas du Cœur» lancée avec une caravane nationale a notamment fait le tour du Cameroun en début d’année 2021.

Une initiative saluée par tous.

La suite des activités de 2021 sur le terrain se décline en une formule intitulée : «Matin bonheur». Ici, l’équipe de soutien va à la rencontre des nécessiteux et leur permet d’accéder aux produits et articles nécessaires pour les petits déjeuners. L’activité est d’ailleurs en cours dans la ville de Douala, Capitale économique du Cameroun. Pendant ce temps, la préparation de l’édition spéciale des «Repas du Cœur» acte 2 se prépare. Elle se déroulera dans les grandes villes du Cameroun, lieux de concentration des déplacés internes qui ont plus que jamais besoin eux-aussi de soutien.
Pour parvenir à ce genre de résultat, le cabinet Habitech a jusqu’ici compté sur les annonceurs, les mécènes, les associations, les ONG, et d’autres âmes de bonne volonté. Ce soutien se matérialise par des dons en nature ou en argent. Cependant, d’autres bienfaiteurs de toute nature sont désirés pour rendre pérenne cette cause.
En réalité, les «Repas du Cœur» visent généralement trois secteurs :
– l’alimentation (axe actuel)
– le savoir et l’éducation (à déployer dès février 2022)
– La couverture corporelle (également à déployer en 2022).
C’est donc une solution Camerounaise d’intelligence sociale, pour un développement durable. Elle met l’homme au centre du développement. Une ambition en harmonie avec celle de l’État du Cameroun à savoir atteindre l’émergence au plus tard d’ici 2035, par la modernisation des infrastructures, en vue de la croissance et du bonheur des populations.

Ginette Biban

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS