fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Cameroun : un prêtre jésuite stoppé entre Douala et Yaoundé dans sa marche pour la paix

Parti de Douala le lundi 12 octobre 2020 en direction de Yaoundé qu’il comptait atteindre le 22 octobre 2020 pour promouvoir la « paix » dans le Nord-Est et le Nord-Ouest anglophones, le père Ludovic Lado a été stoppé à Edéa le mardi 13 octobre par la police et reconduit à Douala, rapporte Rfi.

Appréhendé dans la ville d’Edéa située à 67,1 km de Douala alors qu’il progressait dans sa marche qu’il a appelé « pèlerinage », le père Ludovic Lado a été ramené à Douala aux environs de 18 heures, après avoir hésité sur la direction à prendre.

À l’en croire, le véhicule à bord duquel il a été embarqué a d’abord pris la direction de Yaoundé avant de faire demi-tour vers Douala. Ce, après plusieurs interrogatoires sur les réelles motivations de son entreprise.

Selon Rfi, l’objectif de sa marche était de mettre fin à ce qu’il a qualifié d’une « guerre sale et inutile » dans les zones anglophones du Cameroun. Il a déclaré que face à cette situation, un pasteur ne peut pas rester tranquille car influencé par la récente encyclique du pape François « Fratelli Tutti » (Tous frères) sur la fraternité et l’amitié qu’il lisait et méditer durant son « pèlerinage ».

Par ailleurs, le père Lado, qui s’est décrit opposant au régime du Président Biya, affirme d’assumer ses opinions politiques mais ne marche pas pour demander le départ de ceux qui sont au pouvoir.

Malgré que sa marche ait été interrompue, il est déterminé à recommencer dès que possible.

 

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS