fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Crise anglophone: Trois camerounais interpellés aux États-Unis pour soutien aux séparatistes

L’annonce a été faite par le Département américain dans un communiqué.

Les mises en cause sont accusés de soutenir les séparatistes anglophones et d’avoir commandité des enlèvements des personnalités contre payement de rançon dans le but de financer l’effort de guerre précise le communiqué du Département américain.

Les trois américains d’origine camerounaise ont soutenu et levé des fonds de plus de 350 000 dollars au profit des séparatistes anglophones renseigne le communiqué.

Selon l’acte d’accusation, les trois compagnons ont rédigé un document comprenant la liste de dépenses effectuées par leur levée de fonds. Cela va de l’achat des engins explosifs en passant par les armes à feu et les munitions.

D’autres dépenses signalées par les infortunés sur une autre liste, concernent les fonds levés pour l’enlèvement du Cardinal Christian Tumi et Sa majesté Sehm Mbingholo II , chef traditionnel.

Les accusés encourent  une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison au sujet des charges de soutien matériel retenues contre eux et 3 ans de prison pour avoir perçu de l’argent d’une demande de rançon et jusqu’à 20 ans de prison pour complot de blanchiment d’argent.

L’enquête se poursuit selon le FBI , pour l’heure le gouvernement camerounais n’a pas encore réagi à cette annonce du département américain.

Yaoundé a toujours demandé que les pays abritant des séparatistes œuvrent à leur rapatriement vers le Cameroun afin de répondre de leurs actes devant la justice.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS