Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Culture : A la découverte des peuples KESUGHU WUM

C’est à la faveur  de la première édition du Le festival des arts et de la culture des peuples et ressortissants  KESUGHU WUM

 

Au Cameroun lorsqu’on parle de l’arrondissement de Wum, la première chose qui vient à l’esprit  c’est la catastrophe du lac Nyos survenu en 1986. Laquelle a décimé une bonne partie de la population et métamorphosé le paysage.  Les peuple KESUGHU WUM se retrouvent dans la troisième  plus grande  ville de la région du Nord-Ouest, situe à  80 km de la capitale régionale Bamenda.  On y compte  sept chefferies traditionnelles de 2éme degrés et quinze de 3éme degré.La guerre du Noso a causée  d’énormes   dégâts de ce côté-là au point de pousser en exil le chef Supérieur des peuples Kesughu-wum, sa majesté Buhmbi Fon qui vit désormais aux Etats-Unis.

 

La langue parlée par ici est « aghen ». Parmis les sous-groupes  on peut citer : les Wum,Menteng, Angwen, Atwe,Itiaku, Echuan et Bu. Sur la pan touristique, les lacs Wum et Nyos distant de 25 Km l’un de l’autre , font la fierté de cette localité.

 

Du 20 au 22 Juillet 2023 au palais des congres de Yaoundé ses peuples  donnent à voir pour le bonheur de leurs fils , filles et autres ressortissants. Ceci par le truchement du festival des arts et de la culture des peuples et ressortissants  KESUGHU WUM

« C’est un festival d’art et de culture.  Pendant trois jours, il y aura des activités à savoir : le défilé de mode, l’exposition des mets et danses traditionnels. Bref c’est un ensemble d’activité qui permettra d’animer le festival. Le dernier jour du festival est plus important pour nous Parce qu’une soirée de gala sera organisée pour mobiliser des fonds pour construire le palais du chef du village et le centre de formation vocationnel pour permettre aux jeunes de se réintégrer dans la société.  La plus-value c’est la contribution à la transformation structurelle.  Vous savez un centre de formation contribue au changement de mentalité.  Aujourd’hui, on n’a pas un lieu de rassemblement pour parler des problèmes du village. Ce sera un lieu de rencontre pour discuter des projets de développement », explique Pr Kelly Mua Kingsly, président du comité d’organisation du festival

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS