Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Culture : Le festival Nguon inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO

La validation s’est faite le  mercredi 6 décembre 2023 lors de la 18e session du Comité intergouvernemental  à Kasane, au Botswana.

 

Après les multiples tentative, la synergie entre l’État et les dignitaires Bamous a finie par payer.  Le Nguon, rendez-vous traditionnel et ancestral du peuple Bamoun fondé au XIVe siècle, devient ainsi le tout premier élément culturel immatériel national à figurer sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

 

Cette inscription du Nguon matérialise la dimension du label et d’une reconnaissance internationale qui constituent les supports d’une plateforme de visibilité de la riche diversité culturelle du Cameroun.

En rappel, le patrimoine culturel immatériel désigne les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire que les communautés reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel, selon la Convention 2003 de l’Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Précisons que la candidature du Cameroun  se trouvait parmi 45  autres demandes sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.  Au regard des enjeux géopolitique et culturel, le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Bidoung Mkpatt, conduit personnellement  la délégation camerounaise à ces assises.

 

Le 13 septembre 2023, Paul Coustère, le directeur régional et représentant du bureau régional et multisectoriel de l’Unesco pour l’Afrique centrale,  annonçait déjà  que cette candidature a reçu « un avis favorable » ouvrant ainsi la porte à une reconnaissance de l’Unesco. Le dossier ayant été  déposé en mars 2022.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS