Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Politique : À la découverte de Michèle Ndoki, candidate à la présidence du MRC

Riche d’un parcours particulier, Michèle Ndoki rêve désormais de diriger le MRC  et en a fait l’annonce hier dimanche. Qui est donc cette femme qui pense défier Maurice Kamto ?

JE FAIS UN DON

Née en France le 31 mars 1973, sa famille retourne au Cameroun alors qu’elle est âgée d’un an et demi. Elle est inscrite à l’école du Centre à Yaoundé puis intègre le CES d’elig- Essono avant  de parachever son parcours secondaire à Douala, plus particulièrement au Lycée Joss où elle obtient son baccalauréat en 1991.

Passionnée de la psychologie et du marketing, c’est plutôt vers le droit des affaires qu’elle va se rabattre sur les conseils de son père, alors qu’elle intègre l’université de Reims en France. Elle en sortira avec un diplôme d’études supérieures en droit privé avec comme spécialité le droit des affaires.

De retour au Cameroun en 1997, elle intègre le cabinet de Me Marie Andrée Ngoué et va y travailler en tant que juriste en conseil et droit des entreprises pendant cinq ans. De 2006 à 2012 , elle collabore avec les entreprises Orange et Guinness. Elle redevient conseil en indépendant avant de compléter son accès au métier d’avocat. Depuis le 04 mai 2018, elle est avocate au barreau du Cameroun.

Elle entre en politique avec le Cameroon People’s Party d’Edith Kah Wallah qu’elle quitte par la suite en 2014. Elle va s’engager par la suite avec la société civile pendant deux ans et rallie le Mouvement Pour la Renaissance du Cameroun en décembre 2016. Elle devient première vice présidente nationale des femmes du MRC et responsable des activités du parti dans la première circonscription de Douala. Elle soutient  Maurice Kamto lors des élections présidentielles de 2018.

Michèle Ndoki va participer à l’argumentation sur les irrégularités du scrutin présidentiel et est présente lors des manifestations du 26 Janvier 2019 à Douala. Elle est blessée à la cuisse au cours de celles-ci et est emmenée à l’hôpital, d’où elle sortira le lendemain pour un lieu inconnu.

Elle est retrouvée et mise aux arrêts le 26 Février 2019. Après plus de 08 mois de détention, elle sera libérée le 06 octobre 2019 en même temps que Maurice Kamto et d’autres leaders du MRC. Michèle Ndoki est mariée et mère de 4 enfants.

 

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS