Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Tension dans l’air entre Eneo et ses sous-traitants

En cause le non respect de ses engagements et la baisse irrégulière des prix de branchement dénoncent l’un de ses partenaires.

JE FAIS UN DON

Une ambiance électrique règne entre Eneo et l’association des sociétés d’électricité et eau du Cameroun. Depuis le 14 novembre dernier,  les membres de cette ont entamé un débrayage et réclament pour le compte de la période allant de 2015 à 2020 la somme de 5 milliards 200 millions de FCFA  a l’entreprise chargée de la distribution de l’énergie électrique.

Pour le compte de la période allant de 2020 à 2021, l’association réclame 2 milliards de FCFA d’impayés selon le président de l’ Aseelec, Bertrand Pooh.

L’association s’insurge également contre la réduction unilatérale des prix du branchement du poteau passé de 22500 à 47000 FCFA.

Dans une correspondance adressée au ministre de l’eau et de l’énergie le 16 novembre, Patrick Eeekelers directeur général de l’Eneo s’est dit pour sa part surpris » face à la démarche inopportune et manifestement illégale de l’Aseleec ». Pour cause l’entreprise dit n’avoir reçu une notification à ce sujet.

De plus Eneo dit ignorer le motif de la grève et révéle que » de nombreuses séances de travail sont ténues avec Aseleec y compris en présence du Ministre de l’eau et l’énergie sur l’objet du désaccord » à savoir la réduction des prix des débranchements.

Le directeur général d’Eneo a en outre souligné que cette question  » a été tranchée de manière transparente à travers un appel d’offres compétitif et ouvert à tous et auquel les membres de cette association ont postulé ».

La réforme du secteur de la sous traitance engagée depuis 2021 avec les activités de relève, de distribution de factures et de recouvrement s’est poursuivie en 2022 avec professionnalisation de la gestion de la ressource humaine.

Depuis le 17 novembre dernier, l’Aseelec a suspendu toutes ses prestations de services avec Eneo. Pour calmer les tensions entre les deux parties, une réunion s’est tenue hier ici à Yaoundé, sous l’arbitrage du Ministre de l’eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba

 

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS