Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le Cameroun reçoit son premier lot de vaccins chinois

Un premier lot de vaccins mis au point par le laboratoire pharmaceutique chinois Sinopharm, offert par le gouvernement chinois, est parvenu dimanche soir à la capitale du Cameroun Yaoundé, alors que le pays s’efforce de faire face à une nouvelle vague de COVID-19.

Il s’agit du premier lot de vaccins contre le nouveau coronavirus que le Cameroun a reçu depuis que la pandémie a frappé ce pays d’Afrique centrale en mars 2020.

« Je voudrais remercier le gouvernement chinois et le peuple chinois pour ce don qui témoigne des bonnes relations que nous entretenons avec la Chine », a déclaré à la presse le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute qui a réceptionné les vaccins à l’aéroport international de Nsimalen. Il s’agit d’un « signe d’amitié », a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement camerounais a indiqué que le pays « à partir d’aujourd’hui (dimanche) » commencerait à expédier les vaccins sur tout le territoire et que le personnel de santé aurait la priorité.

« Quant à moi, je suis prêt à prendre ce vaccin n’importe quand, parce que les professionnels de la santé nous disent que c’est la meilleure chose à faire. Le vaccin, c’est la solution à cette pandémie », a-t-il affirmé.

S’exprimant devant la presse lors de la cérémonie de réception, l’ambassadeur de Chine au Cameroun Wang Yingwu a dit que ces vaccins n’étaient pas seulement un cadeau au peuple camerounais, mais aussi un brillant reflet des relations amicales entre les deux pays qui célèbrent cette année le 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Déjà dans les phases de recherche et de test l’année dernière, la Chine s’était engagée à faire de ses vaccins un bien public mondial, afin que tous les pays puissent y avoir accès à un prix abordable, en particulier ceux en développement dont les pays africains, a rappelé M. Wang.

« Aujourd’hui, nous avons concrétisé cet engagement. A l’avenir, nous allons continuer de travailler avec nos amis et nos partenaires camerounais pour renforcer notre coopération, et surtout pour vaincre ensemble la pandémie », a-t-il conclu.

Le Cameroun avait prévu d’utiliser les vaccins de la société pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca, mais le gouvernement a décidé en mars d’en suspendre l’utilisation en raison de problèmes de sécurité les concernant.

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS