Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les observateurs étrangers saluent le déroulement  » pacifique » des élections au Sénégal

Les observateurs internationaux déployés au Sénégal pour superviser l’élection présidentielle de dimanche dernier ont salué hier mardi le déroulement « pacifique » du scrutin et la posture des 19 candidats qui a contribué à pacifier l’atmosphère ayant suivi le vote.

JE FAIS UN DON

« Le scrutin s’est généralement déroulé sans heurts et dans une atmosphère largement pacifique (…) Les électeurs ont pu exercer librement leur droit de vote », a déclaré le chef de la Mission d’observation électorale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Ibrahim Agboola Gambari, lors d’un point de presse à Dakar.

Toutefois, « certains bureaux de vote (28,13%) n’étaient pas facilement accessibles aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite », a-t-il relevé, ajoutant que « certains aspects du processus et des pratiques mériteraient d’être revus afin de renforcer le cadre électoral ».

VOUS VOULEZ PLUS D'EMISSIONS ? SOUTENEZ LE JOURNAL CHRÉTIEN

De son côté, la cheffe de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE), Malin Björk, a salué « la sincérité » et le déroulement du scrutin dans une « ambiance paisible et ordonnée ».

« La mission note que tous les candidats, dont celui du pouvoir sortant, Amadou Ba, ont adressé un message de félicitation au candidat Bassirou Diomaye Faye pour sa probable élection dès le premier tour », a-t-elle ajouté, soulignant qu’un tel comportement « a fortement contribué à un climat post-électoral pacifique, allant dans le sens d’une transmission du pouvoir calme et apaisée ».

Pour sa part, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, a félicité les autorités et le peuple sénégalais pour « le déroulement pacifique » du scrutin, avant de souhaiter que « la suite s’inscrive dans l’esprit d’un transfert de pouvoir fluide et apaisé ».

Tout en se disant prête à travailler au maintien de la collaboration entre l’OIF et le Sénégal, elle a invité « toutes les parties prenantes à poursuivre les efforts pour préserver la stabilité du Sénégal, essentielle pour les Sénégalais et pour l’ensemble de la sous-région, et à renforcer les acquis démocratiques du pays ».

Les commentaires sont fermés.

ACTUALITÉ CHRÉTIENNE

En raison de sa foi chrétienne active, Ajay a déjà été arrêté plusieurs fois par la police. csi
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
ACTUALITÉ CHRÉTIENNE
Aidez les chrétiens persécutés !

LES ARTICLES LES PLUS LUS