Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

l’ONU et les autorités lybiennes soulignent l’urgence d’une loi électorale pour le pays

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Libye, Abdoulaye Bathily, et le président de la Chambre des représentants de la Libye, Aguila Saleh, ont souligné hier mercredi l’importance pour une commission juridique mixte libyenne d’élaborer d’urgence des lois électorales.

Lors d’une réunion à Al-Koubba (est), ils ont discuté des récents développements politiques dans le pays et des progrès de la commission 6+6 chargée de rédiger les lois électorales, convenant qu’il était essentiel d’achever cette tâche dès que possible et de s’assurer que ces lois soient applicables, a tweeté M. Bathil

Ils sont également convenus que des élections inclusives et transparentes étaient la seule solution viable pour surmonter la crise politique actuelle et construire une base solide pour un avenir prospère pour tous les Libyens.
« J’ai demandé au président (Saleh) d’encourager la commission 6+6 à réserver ses discussions au peuple libyen et aux deux chambres qui l’ont autorisée et à faire son annonce sur le sol libyen en signe de transparence et de respect », a déclaré M. Bathily.
La commission 6+6 est un organe législatif mixte composé de six membres du Haut Conseil d’Etat et de six membres de la Chambre des représentants, chargée d’élaborer des lois en vue des prochaines élections.
La Libye n’a pas réussi à organiser les élections générales en décembre 2021, comme initialement prévu, en raison de désaccords entre les partis sur les lois électorales. En janvier dernier, le Premier ministre Abdel-Hamid Dbeibah a déclaré que son gouvernement était prêt à organiser cette des élections générales.

 

 

Les commentaires sont fermés.