Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Levée du blocus autour du siège des Transformateurs et libération de 279 militants arrêtés

Après 4 jours de tensions entre les forces de sécurité et Les Transformateurs, le blocus du siège du parti est levé et les militants arrêtés sont libérés dans la matinée du 5 septembre 2022.

JE FAIS UN DON

Les 279 militants et sympathisants du parti Les Transformateurs arrêtés entre le 1er et le 3 septembre à N’Djaména sont désormais libres. Il en est de même des journalistes arrêtés. En fait, plusieurs tentatives de regroupements des membres de ce parti, dans le cadre de la préparation d’un meeting dénommé le « dialogue du peuple » en marge du dialogue national, ont été violemment dispersées par les forces de sécurité à N’Djaména. Avec de multiples arrestations à la clé.

Le blocus du siège dudit parti imposé par les forces de sécurité, qui s’est progressivement renforcé entre le 1er et le 3 septembre, est également levé. La présence des forces de sécurité reste toutefois remarquée dans le secteur où se trouve le siège des Transformateurs.

Le président du parti Les Transformateurs, Masra Succès a exprimé sa reconnaissance à ceux qui ont contribué à ce dénouement. « Infiniment merci les chefs religieux, aînés et autres facilitateurs nationaux et internationaux et aussi, à vous jeunes militants et sympathisants qui n’avez pas baissé les bras pour arriver à la libération de nos jeunes militants et de notre siège ».

En effet, tard dans la soirée du 4 septembre, un post sur les réseaux sociaux du directeur de cabinet du Ministre d’Etat, conseiller du Président du Conseil militaire de transition, annonçait le résultat des échanges entre les responsables du parti Les Transformateurs et les autorités de transition. « Levée du siège des Transformateurs à l’instant. Libération de ceux qui sont arrêtés dans les heures qui suivent ».

Cette démarche du Ministre d’Etat s’inscrit à la suite de celle des autres acteurs comme, par exemple, le Groupe des religieux et des aînés ou encore des leaders religieux membres de la plateforme interconfessionnelle. A chaque fois, les responsables du parti Les Transformateurs ont rappelé que le « consensus d’égalité et de justice » devrait prendre en compte deux principales revendications. « La libération de nos militaires arbitrairement arrêtés, ils sont 279 identifiés et la libération du siège barricadé par l’armée depuis le 1er septembre et où nous sommes avec des dizaines de militants ».

Il convient de rappeler que le Ministre de la Sécurité publique, Idriss Dokony Adiker, avait annoncé le 3 septembre dernier que les militants et sympathisants du parti Les Transformateurs arrêtés entre le 1er et le 3 septembre devraient être présentés aux autorités judiciaires ce 5 septembre 2022. Comme quoi, la sagesse aura prévalu.

Yamingué Bétinbaye
Docteur en géographie

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS