Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Mexique : 53 migrants meurent dans un accident de camion

Suite à un accident de la circulation, au moins 53 personnes sont mortes au Mexique alors qu’elles tentaient illégalement de se rendre aux États-Unis…

JE FAIS UN DON

Ce jeudi 9 décembre, les habitants du petit village d’El Refugio (Mexique) ont été les spectateurs d’une scène macabre. En effet, selon des témoins, un camion transportant une centaine de migrants à destination des Etats-Unis, aurait violemment percuté un mur avant de se renverser sur la chaussée. Bilan : 53 morts ! Le Parquet général de la République mexicaine, dans un communiqué, fait également état de 40 personnes blessées dont trois grièvement, et aussi de 18 personnes plus légèrement touchées.

L’accident est survenu près de la ville de Tuxtla Gutierrez, chef-lieu de l’Etat du Chiapas, au sud du Mexique. Selon la Protection civile, les migrants était entassés dans la remorque du camion qui roulait manifestement en excès de vitesse. Certains villageois révèlent avoir aperçu le chauffeur et un accompagnateur, tous deux ensanglantés, prendre la fuite en titubant quelques instants après l’accident.

Le président du Guatemala, Alejandro Giammattei, a promis toute l’aide consulaire nécessaire aux victimes, y compris des rapatriements en cas de sollicitation. Il faut dire que son pays présente le plus lourd bilan parmi les décès enregistrés, selon le Directeur de la Protection civile. Le président mexicain y est aussi allé de son mot de réconfort : « Je déplore profondément la tragédie occasionnée par le renversement d’un camion au Chiapas qui transportait des migrants d’Amérique centrale. C’est très douloureux », a ainsi tweeté Andrés Manuel Lopez Obrador.

Le Mexique constitue une porte d’entrée privilégiée par les migrants en provenance des pays d’Amérique Centrale, et à destination des États-Unis. Ils sont nombreux à venir du Honduras, du Salvador, du Guatemala et même d’Haïti, pour tenter leur chance vers le pays de l’Oncle Sam. Les passeurs leur proposent généralement des voyages en camion comme celui qui vient de s’achever tragiquement, mais d’autres migrants illégaux préfèrent traverser le pays « en caravane », c’est-à-dire en marchant à pied pendant de nombreux jours et sur de très longues distances. De janvier à octobre 2021, le Mexique enregistrait déjà 108 195 demandes d’asile, ce qui constitue déjà un record. Le pays se retrouve ainsi confronté entre la pression migratoire de ses voisins pauvres du sud, et la fermeté des États-Unis.

Le programme « Quedate en Mexico » qui avait été institué sous Donald Trump et suspendu par Joe Biden, vient en effet d’être réactivé sur décision de la Cour suprême américaine. Ce programme stipule que les migrants en situation irrégulière doivent retourner au Mexique pour attendre la réponse à leur demande d’asile. L’Office international des migrations (OIM), une agence onusienne, dénonce un programme inhumain et contraire au droit international.
Cependant, dans son dernier voyage à Mexico, le secrétaire d’Etat Anthony Blinken avait pourtant prévenu les futurs candidats à l’immigration vers son pays : « leur voyage est dangereux et n’aura aucune chance d’aboutir ! »

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Cet article a été publié sur www.chretiens.com

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS