Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Un attentat suicide dans le nord-ouest du Pakistan fait au moins 40 morts

Chrétiens TV

Au moins 40 personnes ont été tuées et plus de 130 blessées dimanche après qu’un kamikaze a déclenché des explosifs lors d’un rassemblement politique dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, dans le nord-ouest du Pakistan, a déclaré la police.

L’attaque a eu lieu lors d’un rassemblement du parti conservateur Jamiat Ulema Islam-Fazl (JUI-F), connu pour ses liens avec l’islam politique le plus dur, dans l’ancienne zone tribale de Bajaur, frontalière de l’Afghanistan.

Akhtar Hayat, le chef de la police provinciale, a indiqué à Reuters qu’il s’agissait d’un attentat suicide.

Un représentant de la police a annoncé que l’état d’urgence avait été déclaré dans les hôpitaux de Bajaur et des zones voisines, où la plupart des blessés ont été transportés.

« Le JUI-F a organisé une convention de travailleurs dans la ville de Khar, à Bajaur, lors de laquelle 40 personnes ont trouvé la mort et plus de 130 autres ont été blessées », a dit Nazir Khan.

Le Pakistan connaît une recrudescence des attaques menées par des militants islamistes depuis l’année dernière, date à laquelle un cessez-le-feu entre le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP) et Islamabad a été rompu.

Pour la plupart, les attaques récentes avaient toutefois été menées contre les forces de sécurité et des infrastructures, plutôt que lors de rassemblements politiques.

Le TTP prête allégeance aux talibans afghans, mais n’en fait pas directement partie. Selon les forces de sécurité pakistanaises, le TPP dispose de sanctuaires en Afghanistan, ce que Kaboul dément.

L’administration afghane, contrôlée par les taliban, a condamné l’explosion, indique un communiqué diffusé par son porte-parole.

D’autres groupes que le TPP, dont une antenne locale de l’Etat islamique (EI), mènent aussi des attaques dans la région.

Le JUI-F est un allié important de la coalition au pouvoir du Premier ministre Shehbaz Sharif, qui se prépare pour les élections nationales prévues en novembre.

(Reportage Saud Mehsud à Dera, Ismail Khan et Jibran Ahmad à Peshawar; version française Nicolas Delame, édité par Jean Terzian)

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS