Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Aux États-Unis, Omicron continue de perturber le transport aérien

par Kanishka Singh

(Reuters) – Les compagnies aériennes du monde entier ont encore retardé ou annulé plusieurs milliers de vols vendredi, l’impact du variant Omicron du coronavirus continuant de perturber leur activité en cette veille du Nouvel An.

Plus de 2.600 vols au total avaient été annulés en début de journée, dont plus de 1.200 sur le marché intérieur des Etats-Unis ou au départ d’un aéroport américain, selon le décompte du site de suivi des vols FlightAware.com, qui avait aussi recensé plus de 4.600 vols retardés.

Alors que la période des fêtes de fin d’année constitue un pic d’activité pour le secteur, la propagation très rapide du variant Omicron a provoqué une forte augmentation du nombre d’infections par le COVID-19 qui a obligé de nombreux pilotes et personnels navigants à se placer en isolement.

De nombreux salariés du secteur sont en outre réticents à travailler en heures supplémentaires en dépit des incitations financières, expliquent certains syndicats qui mettent en avant la crainte de contracter le COVID-19 et celle de devoir affronter le refus de certains passagers de respecter les mesures sanitaires en vigueur.

Les Etats-Unis ont subi jeudi pour la deuxième journée consécutive un nombre record de nouveaux cas de COVID-19 sur la base de la moyenne sur sept jours, à plus de 290.000 selon un décompte de Reuters.

L’Etat de New York a enregistré à lui seul plus de 74.000 cas supplémentaires jeudi sur un total de plus de 336.000 tests, ce qui correspond à un taux de positivité de 22%, a annoncé sa gouverneure, Kathy Hochul.

La municipalité de New York avait annoncé dès la semaine dernière qu’elle limiterait fortement le nombre de personnes autorisées à se réunir à Times Square pour les célébrations du Nouvel An mais elle est critiquée pour ne pas les avoir purement et simplement annulées.

De nombreuses grandes entreprises américaines ont par ailleurs décidé d’augmenter le recours au télétravail à partir de la semaine prochaine ou de reporter le retour au bureau initialement prévu début janvier.

La compagnie pétrolière Chevron, qui prévoyait pour le 3 janvier le retour dans ses locaux de tous ses salariés, les a ainsi informés cette semaine qu’elle repoussait cette mesure sine die.

(Reportage Kanishka Singh à Bangalore et Liz Hampton à Denver, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEHBU0DN-FILEDIMAGE

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS