Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

                                                                             

États-Unis: Biden promet de laisser Powell (Fed) lutter contre l’inflation

par Jeff Mason et Jarrett Renshaw

(Reuters) – Joe Biden s’est entretenu mardi avec Jerome Powell pour discuter de l’inflation élevée, qui rogne le pouvoir d’achat des Américains, même si le président des Etats-Unis s’est engagé auprès du président de la Réserve fédérale à respecter l’indépendance de la Fed en matière de politique monétaire.

« Le président a souligné auprès du président Powell au cours de la réunion ce qu’il a constamment souligné y compris aujourd’hui: qu’il respecte l’indépendance de la Réserve fédérale », a déclaré Brian Deese, principal conseiller économique de Joe Biden, à l’issue de cet entretien qu’il a qualifié de « très constructif ».

Brian Deese a aussi évoqué la « transition » à laquelle se prépare l’économie américaine alors que la Fed a entrepris de relever ses taux d’intérêt à un niveau jugé plus normal afin de contraindre la demande et d’alléger les pressions sur les prix, ce qui risque de contribuer à freiner la croissance.

« Nous avons couru la première partie de la course à une allure très rapide qui nous a placés dans une position de force par rapport à nos homologues mais c’est un marathon et nous devons basculer vers une croissance stable et résistante », a dit le directeur Conseil économique national de la Maison blanche. « Nous pouvons de fait affronter l’inflation sans avoir à sacrifier (…) tous ces gains (sur le marché du travail). »

Cet entretien, le premier entre les deux hommes depuis la confirmation par le Sénat de Jerome Powell pour un second mandat à la tête de la banque centrale américaine, intervient alors que la hausse des prix du carburant, des produits alimentaires et des biens de grande consommation a porté l’inflation à un pic de 40 ans aux Etats-Unis.

Dans une brève intervention avant le début de cette rencontre, Joe Biden a déclaré qu’il s’agissait pour lui de « discuter de (sa) première priorité et c’est s’attaquer à l’inflation ».

Son engagement à ne pas tenter d’influencer la Fed contraste toutefois avec l’attitude interventionniste de son prédécesseur Donald Trump, qui reprochait régulièrement en public à Jerome Powell les décisions de la Réserve fédérale, allant même jusqu’à menacer de le limoger.

La Fed, qui a relevé au total depuis le début de l’année ses taux d’intérêt de 0,75 point de pourcentage, a laissé entendre que deux hausses d’un demi-point étaient envisagées en juin et juillet pour faire baisser l’inflation.

Certains économistes estiment toutefois que la Fed a trop tardé, face à une inflation galopante, pour mettre fin à sa politique ultra-accommodante.

(Reportage Jeff Mason, Steve Holland, et Jarrett Renshaw, avec Trevor Hunnicutt et Ann Saphir, version française Claude Chendjou et Bertrand Boucey)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI4U0ZS-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.