Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Pologne: Le trafic ferroviaire perturbé par une panne, au moment où les réfugiés ukrainiens affluent

Le trafic ferroviaire a été perturbé jeudi en Pologne par une panne du système de contrôle du trafic qui affecterait d’autres pays, selon le gouvernement polonais, qui fait face au même moment à un afflux de réfugiés ukrainiens dans les trains.

JE FAIS UN DON

Le ministre polonais des Infrastructures, Andrzej Adamczyk, a déclaré que des problèmes identiques dans les systèmes de contrôle du trafic, fabriqués par une branche du constructeur français de trains Alstom, ont également été signalées en Inde, à Singapour et probablement au Pakistan.

« La cause (de la panne) est toujours en cours de détermination », a écrit le ministre sur Twitter.

« (L’opérateur ferroviaire) PKP PLK travaille sans relâche pour minimiser les effets de la panne, qui a affecté environ 80% du trafic ferroviaire en Pologne », a-t-il ajouté.

Directeur général d’Alstom pour la Pologne, Slawomir Cyza, a déclaré à Reuters que la panne était liée à un problème de codage des données.

« Alstom est conscient d’une erreur de formatage temporel qui affecte actuellement la disponibilité du réseau ferroviaire, et donc le transport ferroviaire en Pologne », a-t-il déclaré, ajoutant que la sécurité des passagers n’était pas compromise et que la société avait mis en œuvre un plan pour rétablir le trafic.

Près de deux millions de personnes ont fui l’Ukraine pour se réfugier en Pologne depuis le début de l’invasion russe le 24 février. Le réseau, qui offre des billets de train gratuits aux réfugiés, est devenu un moyen de transport essentiel pour ceux qui se rendent chez des amis ou de la famille dans le pays.

« En ce qui concerne le transport des réfugiés, qui a été la tâche principale du réseau ferroviaire au cours des derniers jours, nous coordonnons entièrement le processus avec le ministère de l’Infrastructure (…) afin que le processus ne soit pas arrêté et puisse être mené à bien dans la mesure du possible », a déclaré à la presse Miroslaw Skubiszynski, directeur général adjoint de PKP PLK.

La panne de contrôle du trafic a touché quasiment tout le pays, soit 820 kilomètres de voies, a-t-il ajouté.

(Reportage Pawel Florkiewicz, Karol Badohal et Piotr Lipinski, rédigé par Alan Charlish ; version française Dagmarah Mackos)

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS