Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Grande-Bretagne: Boris Johnson se démène pour obtenir des soutiens pour succéder à Truss

Boris Johnson se démenait dimanche pour obtenir suffisamment de soutiens pour succéder à Liz Truss à la tête du gouvernement britannique après que des personnalités de l’aile droite du Parti conservateur se sont ralliées à son principal concurrent, l’ancien ministre des Finances Rishi Sunak.

Boris Johnson a été Premier ministre de 2019 à 2022 avant d’être contraint à la démission au début de l’été après une série de scandales. Mais ses soutiens le pressent désormais de se tenir à l’écart de la course pour succéder à Liz Truss, qui a annoncé jeudi sa démission après un mandat éclair de 44 jours.

Boris Johnson est toujours sous le coup d’une enquête visant à déterminer s’il a menti au parlement lorsqu’il était Premier ministre.

« Ce n’est pas le moment pour le style de Boris », a déclaré Steve Baker, un parlementaire influent, sur Sky News, estimant qu’un nouveau mandat de Boris Johnson serait un « désastre garanti ».

Rishi Sunak est pour le moment donné favori pour devenir le prochain Premier ministre britannique. Selon la presse britannique, il a rencontré Boris Johnson samedi soir.

L’ancienne ministre de la Défense Penny Mordaunt, plutôt populaire chez les Tories, a fait acte de candidature vendredi mais elle ne dispose pour le moment que de 23 parrainages.

Elle a affiché dimanche sa confiance, estimant faire des progrès et qu’elle était engagée dans la course pour la victoire. Elle a dans le même temps démenti des informations selon lesquelles elle aurait conclu un accord avec Boris Johnson pour retirer sa candidature en échange d’un poste au gouvernement.

Pour se lancer dans la course, les prétendants au poste de Liz Truss doivent obtenir cent parrainages.

Le scrutin interne sera clos le 28 octobre et le nom du nouveau chef du gouvernement sera annoncé le même jour.

Ce sera le cinquième Premier ministre que les Britanniques auront connu en six ans.

L’enjeu est vital pour les Tories, qui sont promis à la déroute par les sondages pour les élections législatives de 2024.

(Reportage Paul Sandle et Kate Holton, version française Matthieu Protard)

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS