Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Gaza: Sept travailleurs humanitaires tués dans une frappe israélienne

par Nidal al-Mughrabi

(Reuters) – Au moins sept employés de nationalités australienne, britannique et polonaise de l’ONG World Central Kitchen (WCK) ont été tués lundi dans une frappe israélienne dans le centre de la bande de Gaza, a déclaré cette organisation spécialisée dans la fourniture d’aide alimentaire pour les personnes dans le besoin.

Parmi les victimes figurent aussi des Palestiniens et un Américano-Canadien. Tous se déplaçaient à bord de deux véhicules blindés siglés du logo de WCK, a déclaré l’ONG dans un communiqué.

Malgré une coordination avec l’armée israélienne, le convoi a été touché alors qu’il quittait les hangars de Deir al Balah pour décharger plus de 100 tonnes de nourriture livrées par la mer à Gaza, ajoute le communiqué.

« C’est non seulement une attaque sur WCK, c’est également une attaque sur les organisations humanitaires qui interviennent dans les situations les plus compliquées où la nourriture est utilisée comme une arme de guerre. C’est impardonnable », a déclaré la présidente de World Central Kitchen, Erin Gore.

De son côté, l’armée israélienne a reconnu qu’une de ses frappes avait causé la mort des sept employés de WCK.

« L’incident tragique de la nuit dernière est survenu à la suite d’une frappe des FDI [forces de défense israéliennes] et nous enquêtons sur les circonstances », a déclaré l’armée dans un communiqué.

« Cela arrive en temps de guerre. Nous examinons attentivement la situation, nous sommes en contact avec les gouvernements (des victimes) et nous ferons tout pour que cela ne se reproduise plus », a déclaré le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, dans une déclaration vidéo.

Tsahal prend d’importantes mesures pour « permettre la livraison en toute sécurité d’aide humanitaire et travaille étroitement avec WCK dans ses efforts vitaux pour fournir de la nourriture et de l’aide humanitaire à la population de Gaza », avait déclaré plus tôt l’armée israélienne dans un communiqué.

Le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski, a demandé à l’ambassadeur d’Israël à Varsovie des « explications urgentes » après le décès d’un Polonais.

« Il m’a assuré que la Pologne recevrait bientôt les résultats de l’enquête sur cette tragédie », a-t-il dit sur X.

Le président de la ville de Przemysl, dans le sud-est de la Pologne, a identifié le volontaire tué comme étant Damian Sobol.

MORT D’UNE AUSTRALIENNE CONFIRMEE

Le Premier ministre australien, Anthony Albanese, a confirmé pour sa part la mort d’une ressortissante australienne identifiée comme étant Lalzawmi « Zomi » Frankcom et indiqué que son gouvernement avait contacté Israël pour demander que les responsables rendent des comptes.

« C’est une tragédie humaine qui n’aurait jamais dû se produire. C’est complètement inacceptable et l’Australie va demander que des comptes soient rendus », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Les civils innocents et les travailleurs humanitaires doivent être protégés, a ajouté le dirigeant australien réitérant ses appels à un cessez-le-feu durable à Gaza et à l’arrivée de davantage d’aide humanitaire dans l’enclave palestinienne.

Le fondateur de WCK, le chef étoilé hispano-américain José Andres, a déclaré avoir le coeur brisé pour les proches des victimes de la frappe aérienne.

« Le gouvernement israélien doit arrêter les tueries aveugles. Il doit arrêter de restreindre l’aide humanitaire, arrêter de tuer civils et travailleurs humanitaires, et arrêter de se servir de la nourriture comme d’une arme », a dit José Andres sur le réseau social X.

OPÉRATIONS EN PAUSE

Le Hamas a dénoncé dans un communiqué l’attaque israélienne contre WCK comme une manoeuvre destinée à « terroriser » les travailleurs humanitaires et dissuader ceux-ci de mener leurs missions.

Une vidéo obtenue par Reuters montre un grand trou dans le toit d’un véhicule WCK dont l’intérieur est brûlé. Les images montrent aussi des secouristes transporter des corps vers un hôpital et brandir les passeports de trois des victimes.

WCK a dit mettre en pause ses opérations dans la région et prendra des décisions rapides quant au futur de son activité.

L’ONG World Central Kitchen, qui fournit de l’aide alimentaire et prépare des repas pour les personnes dans le besoin, a fait savoir le mois dernier qu’elle avait servi plus de 42 millions de repas à Gaza en 175 jours.

« Nous avons le coeur brisé et sommes profondément troublés par la frappe qui a tué des travailleurs humanitaires de WCKitchen à Gaza », a réagi Adrienne Watson, porte-parole du Conseil national de sécurité des Etats-Unis, dans un message publié sur les réseaux sociaux.

« Les travailleurs humanitaires doivent être protégés lorsqu’ils apportent une aide dont on a désespérément besoin, et nous demandons instamment à Israël d’enquêter rapidement sur ce qui s’est passé », a-t-elle ajouté.

(Nidal Al Mughrabi, Ahmed Tolba et Dan Williams à Jérusalem; rédigé par Lincol Feast, version française Jean Terzian, Zhifan Liu et Blandine Hénault)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK310B3-BASEIMAGE

Besoin de 10 000 partenaires mensuels pour Chrétiens TV

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS