Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La Grande-Bretagne donne le feu vert à la construction du gisement pétrolier Rosebank en mer du Nord

LONDRES (Reuters) – La Grande-Bretagne a donné son feu vert à l’un de ses plus grands projets pétroliers et gaziers depuis des années, le gisement Rosebank du groupe énergétique Equinor, en mer du Nord, posant la sécurité énergétique comme priorité malgré l’opposition des écologistes.

JE FAIS UN DON

Cette annonce intervient alors que le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a présenté la semaine dernière une révision des engagements climatiques du Royaume-Uni.

« Nous continuerons à soutenir l’industrie pétrolière et gazière du Royaume-Uni afin de renforcer notre sécurité énergétique, de développer notre économie et de nous aider à assurer la transition vers une énergie moins chère et plus propre », a déclaré la ministre britannique de la Sécurité énergétique Claire Coutinho.

Le groupe énergétique norvégien Equinor a déclaré que le gisement, situé à l’ouest des îles Shetland et dont la production devrait démarrer en 2026/27, serait électrifié au plus tôt en 2030 afin de réduire la pollution du processus d’extraction.

En juillet, Rishi Sunak a apporté son soutien au projet, malgré l’opposition de militants écologistes, affirmant que la Grande-Bretagne avait besoin de nouveaux combustibles fossiles nationaux pour améliorer la sécurité énergétique et que le pétrole et le gaz continueraient à faire partie de la palette énergétique du pays, même en 2050.

Caroline Lucas, membre du Parti vert, a déclaré que « donner le feu vert à ce nouveau champ pétrolifère gigantesque est moralement obscène. Ce gouvernement doit rendre des comptes ».

Le parti travailliste, principal parti d’opposition, qui souhaite se concentrer sur les énergies propres, a déclaré qu’il respecterait toutes les licences accordées avant les prochaines élections, y compris celle de Rosebank.

Equinor, qui détient une participation majoritaire dans Rosebank, investira 3,8 milliards de dollars (environ 3,6 milliards d’euros) avec son partenaire Ithaca Energy pour développer la première phase du projet.

(Reportage Sarah Young, William James, Ron Bousso et Shadia Nasralla, version française Stéphanie Hamel, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ8Q0JO-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS