Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le Kremlin requiert le « silence absolu » sur le sort d’Evan Gershkovich

MOSCOU (Reuters) – Le Kremlin a souligné jeudi la nécessité d’un « silence absolu » sur le sort du journaliste américain du Wall Street Journal, Evan Gershkovich, arrêté le 29 mars 2023 pour espionnage et incarcéré depuis dans une prison proche de Moscou.

L’administration américaine, le reporter lui-même et son journal nient les allégations portées contre lui. Moscou affirme que le correspondant du WSJ en Russie a été interpellé en flagrant délit lors d’un reportage dans l’Oural.

Prié de dire s’il s’exposait à un procès ou s’il pourrait être libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers, scénario évoqué par les autorités russes, le porte-parole du Kremlin a répondu lors d’un point de presse : « Nous n’avons pas d’information sur le tribunal, ce n’est pas dans nos prérogatives ».

« Quant à un échange, nous avons souligné à plusieurs reprises qu’il existe certains contacts, mais qu’ils doivent être menés dans le silence absolu », a ajouté Dmitri Peskov.

Evan Gershkovich, âgé de 32 ans, est devenu le premier journaliste américain à être détenu pour espionnage en Russie depuis la Guerre froide.

Un tribunal de Moscou a prolongé mardi sa détention provisoire de trois mois, jusqu’au 30 juin.

(Reportage de Reuters ; édition de Guy Faulconbridge et Timothy Heritage, version Lina Golovnya, édité par Sophie Louet)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK2R0H0-BASEIMAGE

Besoin de 10 000 partenaires mensuels pour Chrétiens TV
Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS