Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La Knesset va se prononcer sur le projet controversé de refonte du système judiciaire

Le Parlement israélien doit procéder lundi à un premier vote sur un projet de loi limitant certains pouvoirs de la Cour suprême, dans le cadre de la refonte du système judiciaire du Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui a plongé le pays dans une profonde crise politique.

Les efforts déployés par la coalition de partis nationalistes et religieux du Premier ministre pour réformer le système judiciaire ont provoqué des manifestations sans précédent, suscité l’inquiétude des alliés occidentaux quant à la santé démocratique d’Israël et mis à mal l’économie du pays.

Le projet de loi limite le pouvoir de la Cour suprême d’annuler les décisions prises par le gouvernement, les ministres et les représentants élus.

Avec une majorité de 64 sièges sur les 120 du Parlement israélien, la coalition de Benyamin Netanyahou semble en bonne voie de remporter le vote, le premier d’une série de trois nécessaires pour que le projet soit adopté en tant que loi. Les manifestations pourraient s’intensifier en conséquence.

Dimanche, les manifestants ont promis des perturbations dans tout le pays mardi, notamment à l’aéroport Ben Gourion, principale porte d’entrée internationale d’Israël, tandis que la coalition prévoit de poursuivre les procédures législatives dès mardi.

Les détracteurs du projet estiment qu’il favorise la corruption et les abus de pouvoir tandis que ses partisans affirment qu’il facilitera une gouvernance efficace en limitant l’intervention des tribunaux.

Benyamin Netanyahou, qui est jugé pour des accusations de corruption qu’il nie, a affirmé que ces changements visent à rééquilibrer les différentes branches du gouvernement et a minimisé les retombées économiques.

La société israélienne est divisée quant à cette réforme judiciaire, qui avait été suspendue par le Premier ministre pour permettre des négociations avec l’opposition. Ces négociations ont échoué le mois dernier et la coalition a relancé le projet.

 

(Reportage Maayan Lubell, version française Dina Kartit, édité par Kate Entringer)

 

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS