Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Slovaquie: Robert Fico dans un état stable mais préoccupant

par Ayhan Uyanik et Boldizsar Gyori

JE FAIS UN DON MAINTENANT!

BRATISLAVA (Reuters) – L’état de santé du Premier ministre slovaque Robert Fico, très gravement blessé de plusieurs balles mercredi, a été stabilisé mais reste préoccupant, a déclaré jeudi la directrice de l’hôpital dans lequel il a été admis.

Peter Pellegrini, président élu de Slovaquie, a dit jeudi avoir pu parler au chef du gouvernement.

« Il est capable de parler, mais seulement quelques phrases et il est très fatigué (…) », a-t-il dit à la presse.

L’auteur des coups de feu, arrêté sur les lieux de l’agression, a été inculpé jeudi de tentative de meurtre, a rapporté le site d’information tvnoviny.sk.

« A ce stade, l’état [de Robert Fico] est stabilisé mais est vraiment très grave. Il va être placé dans une unité de soins intensifs », a expliqué Miriam Lapunikova, directrice de l’hôpital universitaire F.D. Roosevelt de Banska Bystrica, dans le centre de la Slovaquie, à quelque 200 km à l’est de Bratislava, la capitale.

Le Premier ministre, 59 ans, touché de cinq balles à bout portant à l’issue d’une réunion gouvernementale délocalisée dans la ville de Handlova, a subi cinq heures d’intervention chirurgicale après avoir été hospitalisé dans un état critique. Les médecins sont parvenus dans la nuit à stabiliser son état.

« Malheureusement, son état continue d’être très préoccupant en raison de la nature compliquée des blessures mais nous voulons tous croire fermement que nous parviendrons à surmonter cette situation », a déclaré le vice-Premier ministre Robert Kalinak.

Le gouvernement de Bratislava a dénoncé une tentative d’assassinat aux motivations politiques et pointé du doigt l’opposition, dans un pays particulièrement polarisé depuis le retour au pouvoir de Robert Fico, un populiste prorusse, en octobre dernier.

L’auteur des tirs est un homme âgé de 71 ans, présenté par les médias slovaques comme un ancien garde de sécurité dans un centre commercial, auteur de trois recueils de poésie et membre de la Société slovaque des auteurs. Selon son fils, il était détenteur d’une licence de port d’armes.

Dans une vidéo non datée postée sur sa page Facebook, il dit être en désaccord avec la politique du gouvernement et dénonce notamment des médias « liquidés ».

L’opposition libérale et pro-occidentale slovaque, qui dénonce des atteintes à l’Etat de droit par le parti au pouvoir, a annulé une manifestation et appelé à la retenue pour éviter d’attiser les tensions.

Les positions politiques de Robert Fico ont évolué durant sa carrière au gré des opinions dominantes dans l’électorat.

Capable de défendre autrefois l’intégration européenne puis d’exprimer désormais une forme d’hostilité à l’égard de l’UE et des Etats-Unis, le Premier ministre slovaque affiche désormais des opinions populistes et nationalistes et il s’est notamment illustré en refusant de continuer à aider militairement l’Ukraine face à l’invasion russe.

Son gouvernement a démantelé le bureau du procureur spécial chargé de lutter contre la corruption et proposé de réorganiser la radio-télévision publique RTVS malgré les appels à la protection de la liberté de la presse.

(Avec Jason Hovet, Jan Lopatka, Radovan Stoklasa, Boldizsar Gyori, version française Kate Entringer et Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4F07Y-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS