Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Soudan: Burhan nie tout coup d’Etat, dit avoir voulu éviter une guerre civile

DUBAI (Reuters) – Le chef des putschistes soudanais, le général Abdel Fattahal Burhan, a nié mardi avoir commis un coup d’Etat et affirmé avoir fait arrêter le Premier ministre civil Abdallah Hamdok pour éviter une guerre civile, en accusant ses partisans d’avoir cherché à monter les Soudanais contre l’armée.

« Nous essayons de rectifier la trajectoire de la transition » démocratique mise en place dans le cadre d’un accord de partage du pouvoir entre militaires et civils depuis la chute du dictateur Omar el Béchir en 2019, a-t-il déclaré pendant une conférence de presse à Khartoum.

Le général Burhan a accusé Abdallah Hamdok d’avoir refusé tout élargissement de la représentation civile au sein des autorités de transition. Il a assuré que le Premier ministre allait bien et avait été placé en résidence surveillée à son domicile.

(Nadine Awadalla, écrit par Maher Chmaytelli; version française Tangi Salaün)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH9P0VR-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS