Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Tadjikistan: Des travailleurs fuient la Russie après l’attaque de Moscou

MOSCOU (Reuters) – Les départs vers le Tadjikistan de travailleurs migrants quittant la Russie se sont multipliés à la suite de l’attentat perpétré le 22 mars dans une salle de concert près de Moscou, selon le ministère tadjik du Travail, des Migrations et de l’Emploi.

Il y a plus d’une semaine, des hommes armés ont tiré à l’arme automatique sur les spectateurs d’un concert, faisant au moins 144 morts, lors de l’attentat le plus meurtrier survenu en Russie depuis deux décennies.

Quatre des tireurs présumés sont des citoyens tadjiks et ont été arrêtés avec sept autres suspects, dont certains sont également originaires de l’ex-Union soviétique d’Asie centrale.

« Nous recevons beaucoup d’appels. Il ne s’agit probablement pas de plaintes pour harcèlement, mais de la peur de nos citoyens, de la panique, beaucoup veulent partir. Nous surveillons actuellement la situation, nous avons plus de personnes qui arrivent (au Tadjikistan) que de personnes qui partent », a déclaré Shakhnoza Nodiri, directeur adjoint du ministère, cité par l’agence de presse russe TASS.

Le Tadjikistan a arrêté cette semaine neuf personnes soupçonnées d’avoir des liens avec la fusillade et avec le groupe militant de l’État islamique qui a revendiqué l’attaque, a déclaré à Reuters une source de sécurité tadjike.

La pénurie de main-d’œuvre dans l’économie russe pourrait encore s’aggraver en raison de l’exode des travailleurs migrants, le déficit dans le secteur de la construction ayant augmenté de 36% cette année par rapport à 2022, a déclaré vendredi Anton Glushkov, président de l’Association nationale des constructeurs, à l’agence de presse Interfax.

La Banque centrale russe a déclaré que le manque de personnel et la hausse des salaires qui en résulte faisaient partie des risques d’inflation l’ayant obligée à maintenir son taux d’intérêt directeur à un niveau élevé.

Le ministère du travail du Tadjikistan s’attend à ce que l’exode des migrants de Russie soit temporaire.

Selon le site internet du ministère, 652.014 travailleurs migrants ont quitté le pays en 2023, contre 775.578 en 2022.

(Reportage d’Elena Fabrichnaya, rédigé par Ksenia Orlova, version française Benjamin Mallet)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK2T01U-BASEIMAGE

Besoin de 10 000 partenaires mensuels pour Chrétiens TV
Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS