Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Côte d’Ivoire / UNE NOUVELLE BIBLE POUR METTRE EN LUMIERE LE REGARD AFRICAIN SUR LES SAINTES ECRITURES

Abidjan, 12 mai 2023 (AIP)- Un nouveau manuel d’édification dénommé La Bible d’étude perspectives africaines (BEPA), mettant en lumière le regard africain sur les Saintes écritures, sera disponible à partir du 8 juin 2023, date prévue par la coordination Afrique de l’ouest de la BEPA pour le lancement de sa diffusion.

Écrite par 350 contributeurs de 50 pays africains, elle contient plus de 2 600 notes explicatives, articles et images qui éclairent la vérité de la Bible, avec une perspective africaine, réaffirme les racines du christianisme et rend la parole de Dieu facile à comprendre.

La directrice de l’ABCI, Chantal N’GUESSAN et la coordonnatrice régionale pour le lancement de cette Bible d’études en Côte d’Ivoire, Geneviève GUEI, ont co-animé une conférence de presse, jeudi 11 mai 2023, à Abidjan, pour présenter cet ouvrage qui permettra aux chrétiens d’avoir une idée de la place de l’Afrique dans le salut du monde.

« C’est une joie pour nous d’accueillir ce nouveau bébé qui est un vrai trésor pour le corps du Christ. Ce que cette Bible apporte de plus, c’est le regard africain sur la parole de Dieu. Et ça permet aux chrétiens africains de s’approprier les vérités bibliques. Ça va aider les chrétiens à véritablement croître spirituellement. Je trouve qu’il y aura aussi matière d’animation dans nos études bibliques. Cette fois-ci, on étudiera la parole de Dieu en réfléchissant à nos réalités africaines », a expliqué Mme N’GUESSAN.

Pour elle, le christianisme n’est bien vécu que quand il est vécu dans son contexte, dans son vécu quotidien. Ainsi, le chrétien peut mieux l’appliquer à sa vie et le Seigneur peut utiliser cela pour le transformer. Pour cela, poursuit-elle, la présente Bible d’étude perspectives africaines, élaborée à partir de la nouvelle version de Louis Segond, ne doit pas être vue comme venant pour « corriger des erreurs » mais plutôt, permettre aux habitants de l’Afrique de « s’approprier la parole de Dieu, car l’Afrique a plus ou moins contribué au salut de l’humanité ».

Avant le lancement de la Bible d’étude, a révélé Geneviève GUEI, un séminaire de formation de deux jours (les 5 et 6 juin) est prévu à Abidjan, à l’attention de 150 délégués des églises et organisations chrétiennes, afin de leur faire découvrir la richesse du contenu des commentaires et autres notes spécifiques en vue d’une meilleure compréhension des Saintes écritures.

« Ce que nous attendons du corps du Christ, c’est de saisir cette opportunité. Que ce joyau qui vient de sortir soit utilisé comme cela doit être pour que l’Église africaine, surtout le monde francophone, puisse faire un bond dans le processus du salut de l’humanité », a-t-elle souhaité.

L’Alliance biblique est une organisation chrétienne à but non lucratif. Elle est membre de l’Alliance biblique universelle (ABU), une fédération des sociétés bibliques réparties dans plus de 200 pays et territoires du monde. L’ABCI assure la traduction, la production et la diffusion effectives et efficaces de la parole de Dieu.

(AIP)

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS