Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La BoE se dit optimiste sur les perspectives d’inflation, ouvre la voie à des baisses de taux

(Reuters) – La Banque d’Angleterre (BoE) a laissé inchangé jeudi son taux d’intérêt directeur mais s’est dite confiante dans les perspectives d’inflation, son gouverneur, Andrew Bailey, signalant que les taux baisseraient probablement sous peu.

JE FAIS UN DON MAINTENANT!

« Il est probable que nous baissions les taux au cours des prochains trimestres, peut être plus que ce à quoi les marchés s’attendent », a déclaré Andrew Bailey au cours d’une conférence de presse.

« Soyons clair: une baisse des taux en juin n’est ni écartée, ni gravée dans le marbre », a précisé le gouverneur.

La banque centrale a maintenu jeudi son principal taux directeur à 5,25%, son plus haut niveau depuis 15 ans, 7 membres du Conseil de politique monétaire ayant voté en faveur du maintien des taux contre 2 en faveur d’une baisse des taux à 5%.

« Il nous faut davantage de preuves que l’inflation demeurera faible avant que nous puissions baisser les taux. Je suis confiant que les choses bougent dans la bonne direction », a déclaré Andrew Bailey, cité dans le communiqué publié par la BoE.

La banque centrale a ajouté une ligne à son communiqué de politique monétaire, qui précise que l’institution suivra de près les prochaines publications de données « afin de comprendre si les risques d’une inflation persistante diminuent ».

« Sur cette base, le Comité de politique monétaire décidera de la durée pendant laquelle les taux devront être maintenus à leurs niveaux actuels », résume la banque centrale.

PROJECTIONS

Dans ses projections économiques mises à jour, la BoE prévoit un reflux de l’inflation à 2,6% dans un an, contre 2,8% projeté en février.

Dans deux ans, l’inflation refluerait à 1,9%, contre 2,3% attendu précédemment, et à 1,6% dans trois ans, contre 1,9% prévu en février.

Les projections de croissance pour le Royaume-Uni ont été revues en légère hausse, à 0,5% en 2024 contre 0,25% attendus en février.

Ces nouvelles données encourageront les opérateurs à parier sur de prochaines baisses de taux de la BoE, les marchés monétaires estimant à environ 50% la probabilité que l’institution assouplisse sa politique au cours de sa prochaine réunion, en juin.

La livre sterling reculait après l’annonce de la BoE et a perdu jusqu’à 0,4% face au dollar, touchant un plus bas de deux semaines à 1,2446. A 12h40 GMT, la livre effaçait ses pertes et touchait 1,2505 dollar.

Le FTSE a progressé de 0,4% et touché un record en séance, à 8.394,01 points.

(Rédigé par William Schomberg, rédigé par Corentin Chappron, édité par Tangi Salaün)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK480H0-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS