fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le travail et l’homme

Par définition le travail est l’activité par lequel l’homme produit des biens et services qui assurent la satisfaction de ses besoins naturels mais aussi sociaux en transformant la nature. Il est dit que le travail éloigne de l’homme : l’ennui, le vice et le besoin. Il humanise par le lien social qu’il crée et maintient nos capacités intellectuelles en éveil. Il redresse le perverti, moralise le dévoyé, rend l’homme vertueux.

«  travail est essentiel à l’homme, il fait partie intrinsèque de la vie et permet à l’homme de survivre et d’assurer son confort. C’est donc une nécessité pour l’homme de travailler pour assurer sa survie et son confort sur les plans matériels et intellectuels. C’est-à-dire pourvoir manger, s’habiller, s’abriter et se soigner, pouvoir choisir et améliorer ses conditions de vie matérielle. Assurer ses besoins intellectuels c’est apprendre à écrire, à parler, à lire et compter. Mais c’est aussi se cultiver, se distraire, raisonner etc.

De plus le travail valorise l’homme car il lui permet de jouer un rôle dans la société. Le résultat de son travail a une valeur reconnu par ses semblables. Il se rend utile et agit en temps qu’acteur économique et sociale. Il acquiert ainsi une signification aux yeux des autres. Le travail apporte le respect des autres car un homme qui travail et produit ne se plie pas devant son semblable pour quémander son aumoone.il est prit en considération des autres ».(www.opc- connaissance.com-organisation pour la connaissance (opc).

Etre en emploi parait bénéfique pour la santé, dans la mesure où par ses revenus, ainsi que par la couverture maladie complémentaire d’entreprise qu’il apporte souvent, réduit considérablement les difficultés d’accès aux soins. Il permet également à l’homme d’être en activité ce qui réduire la sédentarité et par conséquent les risques d’obésité.

Mais les conditions d’emplois et de travails pénibles peuvent affecter l’état de santé et détériorer la santé physique et morale. Cela peut générer des coûts pour les familles, l’entreprise contribuant ici à affaiblir l’état de l’économie générale.

Ainsi pour supprimer ou réduire les risques du travail sur la santé, le gouvernement, les employeurs et chefs d’entreprises doivent prendre des mesures appropriées et les mettre en pratiques conformément aux principes généraux de prévention énumérés par le code de travail, selon les conventions élaborés pour la sécurité et la santé au travail. Les employés doivent également développer et adopter des attitudes positives. Ce en organisant leur journée de travail ; en priorisant les taches à effectuer et ayant une perception positive de leur environnement de travail. De plus, ils doivent établir une limite entre le temps de travail et de repos, pratiquer du sport ; bien s’alimenter et marquer des pauses pour se divertir.

Bonne fête du travail à tous ceux qui la célèbrent ce 1er mai.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS