Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les marchés demeurent dans l’expectative en amont de la Fed

Wall Street est attendue sur de faibles variations mercredi à l’ouverture et les principales Bourses européennes progressent avec prudence à la mi-journée dans l’attente de la décision de politique monétaire de la Fed sur fond d’incertitude sur la trajectoire des taux.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en baisse de 0,19% pour le Dow Jones avec le repli attendu de Microsoft mais en hausse de 0,1% pour le Standard & Poor’s 500 et de 0,12% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 prend 0,73% à 7.344,44 points vers 10h25 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,48% et à Londres, le FTSE s’adjuge 0,37%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s’octroie 0,51%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro 0,72% et le Stoxx 600 0,53%.

Les chiffres d’inflation aux Etats-Unis, qui ont montré mardi un ralentissement plus marqué que prévu en mai, ont conforté les marchés dans l’idée que la Fed maintiendra ses taux à 5,00%-5,25% ce mercredi, une probabilité estimée à 91,6% par les traders, selon le baromètre Fedwatch publié par le groupe CME.

Pour autant, la trajectoire future des taux est incertaine, l’économie américaine étant soumise à plusieurs facteurs contradictoires compliquant les anticipations des investisseurs, qui continuent de parier sur une baisse des taux en fin d’année.

« Aux Etats-Unis, les chiffres d’inflation pour le mois de mai ont conforté l’idée que la Fed devrait faire une pause dans sa campagne de resserrement de la politique monétaire », remarquent les stratégistes de LBPAM.

« Néanmoins, la résilience de la demande aux Etats-Unis, toujours reflétée dans un marché du travail très tendu, et donc avec des salaires qui progressent rapidement, nous poussent à rester prudents : les risques restent asymétriques ».

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Casino s’envole de 16,5%, la plus forte hausse du SBF120, le distributeur ayant annoncé mercredi avoir reçu une proposition d’un trio d’hommes d’affaires constitué par Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari pour un renforcement de ses fonds propres jusqu’à un montant de 1,1 milliard d’euros.

Ailleurs en Europe, Logitech chute de 10,5%, après l’annonce de la démission surprise de son directeur général, la plus forte baisse du Stoxx 600 après le groupe britannique Entain, qui plonge de 9,2% à la suite de l’annonce du rachat du groupe polonais STS Holdings pour 750 millions de livres (695 millions d’euros).

Le secteur de la « tech », principal contributeur aux performances de début de semaine, est victime de prises de bénéfices (-0,34%), la deuxième pire performance des sous-indices du Stoxx 600.

TAUX

En Europe, le rendement du titre allemand à deux ans se maintient au-dessus de 3%, à 3,0570%, au plus haut depuis la mi-mars avant les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, qui devrait annoncer un nouveau relèvement de 25 points de base de ses taux d’intérêt.

Le rendement du Bund allemand à dix ans avance de son côté de trois points de base pour revenir à 2,4580%.

A l’inverse, les taux américains reculent en anticipation de la décision de la Fed, une pause dans le relèvement des taux étant attendue lors des annonces prévues dans la soirée.

Le rendement des Treasuries à dix ans recule de plus de deux points de base, à 3,8173%, et celui du deux ans cède plus de trois points de base, à 4,6646%.

CHANGES

Dans le sillage des rendements obligataires américains, le dollar s’érode de 0,17% face à un panier de devises de référence.

L’euro se négocie à 1,0802 dollar (+0,08%) et la livre sterling à 1,2644 dollar (+0,25%).

PETROLE

Les cours pétroliers progressent dans l’attente de la décision de la Fed et après la présentation par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et l’Opep de prévisions optimistes sur la demande de pétrole.

Le Brent progresse de 1,3% à 75,22 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 1,2% à 70,24 dollars.

(Reportage Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS